LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'Etat est-il naturel ou artificiel ? Parler nous donne-t-il du pouvoir ? >>


Partager

Des inégalités sont-elles tolérables ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Des inégalités sont-elles tolérables ?



Publié le : 6/7/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Des inégalités sont-elles tolérables ?
Zoom

L'article "des" renvoie à certaines inégalités, c'est-à-dire qu'il positionne le sujet dans un contexte bien précis: existe-t-il certaines inégalités qui peuvent être tolérables? Il faut donc bien différencier "des inégalités" et "les inégalités", qui auraient un sens beaucoup plus général. La question posée soulève aussi un autre problème: peut-il exister des inégalités justes? C'est-à-dire qu'on pourrait admettre le fait que l'inégalité soit acceptable, que l'inégalité soit un fait justifié dans certains cas. Pourtant l'emploi de ces deux termes semble résonner comme un oxymore. Comment l'inégalité peut-elle d'une façon ou d'une autre trouver une justification, une justification qui la mettrait hors de toute culpabilité? En d'autres termes cela voudrait dire que ceux qui font subir une inégalité à d'autres seraient dans leur droit, et leur action trouverait une justification.



Pour Kant, aucune action immorale ne peut être justifiée, elle est par conséquent dans une connaissance de l'a priori, elle doit donc se détacher spontanément de tout événement extérieur. Il n'y a donc aucun moment, ni aucune raison qui peut pousser l'homme à agir immoralement, car il connaît la nature de son acte avant même de l'avoir commis. Il sait avant tout autre chose discerner une action immorale d'une action morale. Il semble que cette théorie puisse tout autant s'appliquer à la connaissance de l'inégalité. On sait tous dans un savoir par anticipation ce qui est juste et ce qui est injuste, ainsi il ne devrait pas non plus exister de causes extérieures qui nous pousseraient à agir injustement. L'acte d'inégalité devrait donc être le premier concerné par le principe que développe Kant. De plus, une inégalité se place toujours dans un rapport avec l'autre, se place toujours dans une relation au moins dualiste. Ainsi l'inégalité vise à nous inciter au mépris de l'autre, et est donc une négation de toute fraternité et au sens plus large de la liberté.     II. Deuxième partie: l'inégalité et la liberté.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 880 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Des inégalités sont-elles tolérables ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit