NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les sciences ont-elles le monopole de la véri ... Pourquoi cherchons-nous la vérité ? >>


Partager

Y a-t-il des vérités éternelles ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il des vérités éternelles ?



Publié le : 11/8/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Y a-t-il des vérités éternelles ?
Zoom

La question peut sembler déroutante au premier abord puisque intuitivement une vérité semble éternelle ou ne pas être une vérité. En effet, peut-on penser une vérité qui ne serait valable que pour un jour voire dix ans et fausse par la suite ? La vérité peut se définir comme la propriété objective de la connaissance. En ce sens, elle doit nécessairement comporter en elle la certitude ; et cela d'autant plus qu'elle est censée produire un énoncé nécessaire sur la monde ou le réel plus largement. Ainsi, l'homme est un animal semble être une vérité qui se comprend en tout temps et en tout lieu. Une vérité serait alors nécessairement éternelle en tant qu'elle est universelle et nécessaire. Pourtant, l'histoire des sciences comme l'héliocentrisme nous montre que ce que nous prenons pour des vérités ne sont toujours que des vérités en sursis. Une vérité, issue d'une théorie, est vraie jusqu'à ce qu'une nouvelle théorie la dépasse ou vienne la remplacer. Dès lors faut-il s'interroger sur la capacité que nous avons, avec la science notamment, à produire des vérités certaines ; au risque sinon de devoir différencier la vérité de la certitude et d'en faire une certitude morale c'est-à-dire un croyance probable fondée sur une conjonction constante. Mais serait-ce humilier la science dans ce cas ? Si nous répondons oui, il faudrait s'interroger sur notre volonté de définir des vérités fixes : ne serait-elle pas de l'ordre du besoin ? Si nous répondons négativement, alors faut-il reconsidérer notre conception de la science et se départir de cette croyance en la fixité de la vérité ; voire même fin à cette hypostase de la vérité.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1715 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Y a-t-il des vérités éternelles ?" a obtenu la note de :

5.2 / 10

Corrigé consulté par :
  • Ashaml-276656 (Hors-ligne), le 29/04/2016 é 29H18.
  • Thomas69661 (Hors-ligne), le 03/04/2011 é 03H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit