NoCopy.net

Le désenchantement du monde ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Religion, culture et société ? La raison et les passions ? >>
Partager

Le désenchantement du monde ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le désenchantement du monde ?



Publié le : 13/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le désenchantement du monde ?
Zoom

Un univers effrayant, parce que l'homme et ses inquiétudes n'y ont plus de place et n'y trouvent plus de réponses. Telle est la leçon janséniste. Dieu n'est plus visible dans la nature, le Dieu auquel on doit croire est « un Dieu caché ». La conséquence que Pascal tire donc des sciences de son temps, c'est la « disproportion de l'homme ». il y a disproportion entre l'homme et l'univers, entre le fini de l'humaine condition et l'infini de l'univers ; il y a disproportion entre l'homme et lui-même, dans la mesure où nous sommes incapables de nous comprendre nous-mêmes sans Dieu et le secours des Ecritures. Pascal montre donc à l'homme qu'au regard de l'infinité de l'espace, il n'est que dans un « petit cachot », dans un morceau ridicule d'espace, mais aussi que, fouillant la plus petite parcelle de matière, il retrouvera « une infinité d'univers ». « Qui se considérera de la sorte s'effrayera de soi-même, et, se considérant soutenu dans la masse que la nature lui a donnée, entre ces deux abîmes de l'infini et du néant, il tremblera dans la vue de ces merveilles, et je crois que sa curiosité se changeant en admiration, il sera plus disposé à les contempler en silence, qu'à les rechercher avec présomption. » Nous touchons là au second sens de l'effroi devant l'infinité et le silence de l'univers. Il faut vaincre la présomption scientifique. Il faut réapprendre à l'homme à trembler, il faut lui faire comprendre que par la raison il ne comprendra jamais ni l'univers, ni lui-même.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le désenchantement du monde ?
Corrigé de 2920 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le désenchantement du monde ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • tmax (Hors-ligne), le 15/05/2012 à 15H22.
  • oceane24 (Hors-ligne), le 27/03/2012 à 27H15.
  • oceane24 (Hors-ligne), le 27/03/2012 à 27H15.
  • LLalexH (Hors-ligne), le 10/05/2011 à 10H08.
  • David69795 (Hors-ligne), le 09/06/2010 à 09H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    -(Certaines perfidies du sort) nous laissent à l'âme comme une traînée de tristesse, un goût d'amertume, une sensation de désenchantement (...), MAUPASSANT, les Contes de la Bécasse, «Menuet».

    Ajouté par webmaster

    -(Certaines perfidies du sort) nous laissent à l'âme comme une traînée de tristesse, un goût d'amertume, une sensation de désenchantement (...), MAUPASSANT, Contes de la bécasse, «Menuet».

    Ajouté par webmaster

    J'ai déjà indiqué qu'il n'entrait pas de désenchantement dans notre négativisme, au contraire : nous réprouvions le présent au nom d'un avenir qui se réaliserait certainement et que nos critiques mêmes contribuaient à façonner., S. DE BEAUVOIR, la Force de l'âge, p. 147.

    Ajouté par webmaster

    Mon ami, car vous serez toujours mon ami, gardez-vous de recommencer de pareilles confidences qui mettent à nu votre désenchantement, qui découragent l'amour et forcent une femme à douter d'elle-même., BALZAC, le Lys dans la vallée, Pl., t. VIII, p. 1030.

    Ajouté par webmaster

    Le temps de faire un pèlerinage, là-bas, sous les cyprès, à la tombe de Nedjibé, et, laissant tout, il reprendrait le chemin de France; par respect pour le cher passé, par déférence religieuse pour -elle, il repartirait avant le plus complet désenchantement., LOTI, les Désenchantées, II, V.

    Ajouté par webmaster

    Ce fut comme une dénégation de toutes choses du ciel et de la terre, qu'on peut nommer désenchantement, ou, si l'on veut -désespérance; comme si l'humanité en léthargie avait été crue morte par ceux qui lui tâtaient le pouls., A. DE MUSSET, la Confession d'un enfant du siècle, I, II.

    Ajouté par webmaster

    Et si jadis il semblait que c'était dans le pli d'un regret qu'elle faisait passer devant eux la douceur de leur amour, maintenant le désenchantement dernier, le désespoir irrémédiable, le néant final où elle l'entraînait, il lui semblait que c'était avec la grâce d'un sourire., PROUST, Jean Santeuil, Pl., p. 817.

    Ajouté par webmaster

    Mon univers avait été jusqu'alors étroit et monotone. De ma province, j'avais mal compris les liens secrets qui unissent le monde politique, le monde financier, le monde littéraire, le monde mondain., A. MAUROIS, Mémoires, I, XV.

    Ajouté par webmaster

    Ce monde limité -(le monde actuel) et dont le nombre des connexions qui en rattachent les parties ne cesse de croître, est aussi un monde qui s'équipe de plus en plus., VALÉRY, Regards sur le monde actuel, Avant-propos, p. 27.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Le désenchantement du monde ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo