NoCopy.net

Le désir est-il essentiel pour comprendre ce qu'est l'homme ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il chercher à maîtriser ses désirs ? L'oeuvre d'art a-t-elle une fonction ? >>
Partager

Le désir est-il essentiel pour comprendre ce qu'est l'homme ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le désir est-il essentiel pour comprendre ce qu'est l'homme ?



Publié le : 11/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le désir est-il essentiel pour comprendre ce qu'est l'homme ?
Zoom

L'essence d'une chose, c'est sa nature, ce qui définit son être. Une qualité essentielle s'oppose alors à une qualité accidentelle, c'est-à-dire non constitutive de l'être de la chose. Spinoza à formulé admirablement l'enjeu du problème en en renversant les données. Il note tout d'abord que chaque entité vivante tend par nature à persévérer dans son être propre, et qu'elle est mûe, par conséquent, par un effort interne de conservation et de reproduction. Il appelle volonté cet effort conscient lorsqu'il se rapporte à l'esprit seul, et appétit (conatus, que l'on peut traduire par désir), l'essence même de l'homme en tant qu'il vise, tant par le corps que par l'esprit, la conservation de ce qu'il est. Le désir est ainsi le lien indissoluble de l'homme à la vie, que ce lien soit conscient ou inconscient. Le conatus est cette force singulière par laquelle nous persévérons dans notre nature propre, c'est-à-dire unique, et essentiellement distincte de toutes les autres. Une telle considération a des implications qui changent radicalement la place et le statut de l'homme dans l'univers. Il devient désormais impossible de parler d'une nature humaine immuable et éternelle dont on pourrait faire la science. L'homme n'est pas un être dépendant par sa nature du monde qu'il habite, le terme d'homme" devient un terme générique qui n'a d'autre valeur que nominale, puisque chaque individu est conduit par la logique de son essence propre, conatus ou désir, qui le pousse à l'affirmation dans une durée illimitée de son être singulier.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le désir est-il essentiel pour comprendre ce qu'est l'homme ?
Corrigé de 1466 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le désir est-il essentiel pour comprendre ce qu'est l'homme ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • reine013 (Hors-ligne), le 17/05/2011 à 17H20.
  • Tristan49606 (Hors-ligne), le 17/02/2010 à 17H14.
  • Emmanuel9082 (Hors-ligne), le 16/11/2008 à 16H02.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    LE DÉSIR HUMAIN "Le désir est l'essence même de l'homme, c'est-à-dire l'effort par lequel l'homme s'efforce de persévérer dans son être." Spinoza, Éthique, 1677.

    Ajouté par webmaster

    La santé, le bonheur : des oeillères. La maladie rend enfin lucide. (Les meilleures conditions pour bien se comprendre et comprendre l'homme, seraient -d'avoir été malade, et de récupérer la santé...)., MARTIN DU GARD, les Thibault, t. IX, p. 248.

    Ajouté par webmaster

    (...) un effort commun, au niveau de l'Europe, est essentiel pour pouvoir rivaliser un jour - en particulier dans le domaine essentiel des télécommunications et la télédiffusion par satellites - avec les deux grands de l'Espace., Ingénieurs et Techniciens, n° 200, p. 45.

    Ajouté par webmaster

    Car, enfin, qu'est-ce que l'homme dans la nature? Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieu entre rien et tout. Infiniment éloigné de comprendre les extrêmes, la fin des choses et leurs principes sont pour lui invinciblement cachés dans un secret impénétrable, également incapable de voir le néant d'où il est tiré, et l'infini où il est englouti., PASCAL, Pensées, II, 72.

    Ajouté par webmaster

    .1 Qu'est le désir? Les psychologues et psychanalystes et autres qui posent cette question -(qui posent ainsi la question) manquent de connaissances philosophiques. Le désir n'est pas. Les philosophes le savent depuis longtemps. Il «veut». Que veut-il? Dans la mesure où ce terme qui désigne de «l'être» a un sens, le désir se veut. Et veut sa fin : sa disparition dans un éclair de jouissance., Henri LEFEBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 222.

    Ajouté par webmaster

    Je dois ajouter qu'ils ne se sont jamais sensiblement écartés de leur propos essentiel qui est de découvrir et de portraire ce qu'ils considèrent comme l'homme éternel et l'homme universel., G. DUHAMEL, Refuges de la lecture, VIII.

    Ajouté par webmaster

    (...) l'ingéniosité du premier romancier consista à comprendre que dans l'appareil de nos émotions, l'image étant le seul élément essentiel, la simplification qui consisterait à supprimer purement et simplement les personnages réels serait un perfectionnement décisif., PROUST, Du côté de chez Swann, Pl., t. I, p. 85.

    Ajouté par webmaster

    Il est certain que la possession d'une chose en donne des idées plus justes que le désir (...) L'homme a plus d'ardeur pour acquérir que pour conserver., RIVAROL, Fragments et Pensées philosophiques, Des animaux.

    Ajouté par webmaster

    La doctrine matérialiste n'a rien de vif, ni de sensible pour s'étayer. ? Louis Claude de Saint-Martin, l'Homme de désir

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Le désir est-il essentiel pour comprendre ce qu'est l'homme ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo