LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le réel se réduit-il à ce qu'on en perçoit ? La relation fondamentale avec autrui est-elle ... >>


Partager

Le désir est-il la marque de la misère de l'homme ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le désir est-il la marque de la misère de l'homme ?



Publié le : 23/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le désir est-il la marque de la misère de l'homme ?
Zoom

Le désir se distingue d'une part du besoin, qui renvoie à une nécessité, d'autre part de la passion, qui désigne un phénomène affectif intense et exclusif dominant la vie de l'esprit. Spinoza définit le désir comme « l'appétit avec conscience de lui-même «.
Le désir est-il la marque de la misère de l'homme, comme l'affirme Pascal, ou bien le signe de sa puissance ?



D'autre part, le désir n'est jamais satiable, nous souffrons toujours de désirs inassouvis, que redoublent encore les douleurs physiques de la maladie et de la vieillesse, qui sont le lot des vivants. Bref, à regarder les choses lucidement, la vie est essentiellement faite de souffrance. Bien rares sont les moments de vraie joie. Certes, nous avons l'espoir d'arriver un jour au bonheur par la satisfaction de tous nos désirs : c'est d'ailleurs ce qui nous fait vivre, mais ce n'est qu'illusion vaine. Ce qu'il faut donc, c'est arriver à échapper à la souffrance. Le désir se nourrit du manque Dans le Banquet Platon souligne de manière très marquée cette ambivalence du désir en le décrivant tout d'abord comme manque, le désir est la manifestation en nous de l'aspiration vers quelque chose dont nous avons l'intuition plus ou moins vague, mais que nous ne possédons pas, que nous ne parvenons pas à atteindre. Assimilant le désir à l'amour il en fait le fils d'une mendiante (Pénia, la pauvreté) et de la richesse (Poros, la ressource), cette double origine qui fait du désir un mixte symbolise à la fois le vide en quoi consiste le manque qui le fait naître et la plénitude vers laquelle il tend mais qu'il n'atteint que très difficilement. Voici l'histoire de sa naissance : «  Quand Aphrodite naquit, les dieux célébrèrent un festin, tous les dieux, y compris Poros, fils de Mètis. Le dîner fini, Pénia voulant profiter de la bonne chère, se présenta pour mendier et se tint près de la porte. Or Poros, enivré de nectar, car il n'y avait pas encore de vin, sortit dans le jardin de Zeus, et, alourdi par l'ivresse, il s'endormit.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 10346 mots (soit 15 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Le désir est-il la marque de la misère de l'homme ?" a obtenu la note de :

8 / 10

Corrigé consulté par :
  • Tatiana80-222657 (Hors-ligne), le 01/12/2013 é 01H14.
  • boom89400-186424 (Hors-ligne), le 18/11/2012 é 18H22.
  • justiinee (Hors-ligne), le 07/02/2012 é 07H18.
  • gui26 (Hors-ligne), le 02/01/2012 é 02H18.
  • benja (Hors-ligne), le 30/12/2010 é 30H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit