LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le désir peut-il être pleinement satisfait ? ... Tout désir est-il désir de pouvoir ? >>


Partager

Le désir est-il par essence violent ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le désir est-il par essence violent ?



Publié le : 11/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Le désir est-il par essence violent ?
Zoom

Le désir est traditionnellement défini comme élan, mouvement vers un objet que l’on imagine source de satisfactions et de plaisir. Ainsi, je peux désirer avoir un nouvel ordinateur, cela signifie que je pense que cet objet m’apportera quelque chose  de plus avantageux par rapport à la situation actuelle. Le désir est donc aussi la sensation d’un manque que l’individu essaie de combler en recherchant l’objet désiré. Le désir semble être caractéristique de l’être humain. Il s’agit ici de savoir si le désir est par essence violent. L’expression « par essence « pose la question de la nature même du désir, sans tenir compte des différentes expressions de celui-ci. Pour pouvoir répondre, il faut au préalable comprendre ce que signifie « violent «. La double racine du mot peut nous aider à caractériser la violence. Il provient du latin violentia, « abus de force «, mais il renvoie également à violare qui signifie « agir  contre «, « enfreindre le respect dû à une personne «.  La notion grec de démesure rassemblait ces différentes sens. Pour les Anciens, la violence est hybris, c’est-à-dire abus, excès de puissance. La violence ne serait pas alors dans l’acte ou l’objet mais dans la trop forte quantité de forces ou d’énergies. Il semble alors que cet excès soit la marque même du désir, tel que le décrit Calliclès dans le dialogue le Gorgias de Platon. Le désir est déchaînement de pulsions et de forces, il m’entraîne là où je ne pensais pas aller. De même, Alain définit la violence comme « un genre de force, mais passionnée «, ce qui signifie qui n’est pas limité par la raison. Ce qui semble caractérise le désir qui passe outre la raison et la réflexion. Pourtant, le désir est aussi une action contre l’agent. On peut penser que le désir agit contre moi. Cependant, le désir est mien, comment pourrait-il agir contre moi ? Pourtant, le désir ne peut-il pas être violent envers autrui ? Mon désir me pousse-t-il pas à chercher la satisfaction aux dépends d’autrui ? La violence est aussi la transgression des « limites « du respect d’autrui, des lois ou des institutions. Or, le désir ne me pousse-t-il pas à faire des choses interdites. De plus, Hegel montre que le désir est en réalité désir que l’autre me reconnaisse. Le désir serait alors synonyme d’asservissement d’autrui. Cependant, le désir est-il forcément excès ? Ne peut-on pas penser que c’est l’homme par sa conduite qui le rend plus fort ? Ne peut-on pas adopter une attitude face au désir qui lui ôte cette violence ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2982 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le désir est-il par essence violent ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Lucie68899 (Hors-ligne), le 10/12/2010 é 10H21.
  • Arnaud11915 (Hors-ligne), le 12/11/2008 é 12H00.
  • Leena7159 (Hors-ligne), le 15/10/2008 é 15H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit