LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'UE : Une construction élargie et attractive ... Goumandine >>


Partager

Le désir peut-il être désintéressé ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le désir peut-il être désintéressé ?



Document transmis par :


Publié le : 6/12/2010 -Format: Document en format FLASH protégé

Le désir peut-il être désintéressé ?
Zoom

Par définition, le désir aspire toujours à être satisfait : il tend vers la possession de son objet («cet obscur objet du désir», plus ou moins défini). Dans le meilleur des cas, le désir est interprété comme une aspiration, dans le pire, comme une convoitise. Comment alors, un désir pourrait-il être désintéressé, lui qui ne vise qu’à la satisfaction de son objet ? Les notions de désir et de désintérêt semblent être aux antipodes l’une de l’autre. Pourtant il nous arrive parfois de parler de désir sans objet ou d’actes désintéressés. Ce désintéressement présumé ne revient-il pas à un décentrement du désir intéressé, une tension vers autre chose que sa seule satisfaction ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1637 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le désir peut-il être désintéressé ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • totoi-178748 (Hors-ligne), le 03/12/2012 à 03H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Idéal d'une âme. - Le désir d'avoir une âme et de n'être immortellement que cette âme, ce désir doit pâlir singulièrement près du désir d'une âme d'avoir un corps, et une durée. Elle céderait son royaume même pour un cheval. Un âne, peut-être? Tel Quel (1941) Valéry, Paul

    Ajouté par webmaster

    « Entre l'appétit et le désir, il n'y a aucune différence, sinon que le désir se rapporte généralement aux hommes en tant qu'ils sont conscients de leur appétit, et c'est pourquoi il peut être ainsi défini : le désir est l'appétit accompagné de la conscience de lui-même. » Spinoza, Éthique, 1677 (posth.)

    Ajouté par webmaster

    .2 Je ne sais s'il faut nommer désir le resserrement avaricieux; peut-être est-ce une nuance de l'avarice que de craindre son propre désir (...), ALAIN, les Aventures du coeur, -in les Passions et la Sagesse, Pl., p. 385.

    Ajouté par webmaster

    Quand l'infinitif précédé de -de est complément d'objet d'un nom, le sens peut être général, ainsi : -le désir de paraître -pousse à toutes sortes de sottises. Au contraire, si -le désir est attribué à une personne en particulier, l'idée exprimée par l'infinitif se rapporte également à cette personne : son -désir de paraître -lui a fait faire des dépenses excessives. De sorte que pour attribuer l'action exprimée par l'infinitif à un sujet différent de la personne qui exprime le désir, on a recours à une périphrase faite avec le verbe -voir : le désir de voir réussir -son fils. Cf. -la crainte de la voir se compromettre. On arrive ainsi à l'équivalent de véritables propositions compléments d'objet qu'on peut d'ailleurs employer: -le désir que son fils réussît, -la crainte qu'elle se compromît., F. BRUNOT, la Pensée et la Langue, VIII, II, p. 230.

    Ajouté par webmaster

    "Le désir est manque d'être, il est hanté en son être le plus intime par l'être dont il est désir. Ainsi témoigne-t-il de l'existence du manque dans l'être de la réalité humaine." Sartre, L'Être et le Néant. Gallimard. p.125

    Ajouté par webmaster

    « Le désir est manque d'être, il est hanté en son être le plus intime par l'être dont il est désir. » Sartre, L'Être et le Néant, 1943.

    Ajouté par webmaster

    "Le désir est manque d'être, il est hanté en son être le plus intime par l'être dont il est le désir." Sartre, L'Être et le Néant.

    Ajouté par webmaster

    Connaissant ce qu'il pense -(Proust), ce qu'il est, il m'est difficile de voir là autre chose qu'une feinte, qu'un désir de se protéger, qu'un camouflage, on ne peut plus habile, car il ne peut être de l'avantage de personne de le dénoncer., GIDE, Journal, 2 déc. 1921.

    Ajouté par webmaster

    Jean-Paul Sartre "Le désir est manque d'être, il est hanté en son être le plus intime par l'être dont il est désir. Ainsi témoigne-t-il de l'existence du manque dans l'être de la réalité humaine." > Jean-Paul Sartre, L'être et le néant (1943), II, 1, § 3, Gallimard, coll. "Tel", p. 126.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo