NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La croyance ? Suggérer, persuader, convaincre ? >>


Partager

Désirer et vouloir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Désirer et vouloir ?



Publié le : 6/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Désirer et vouloir ?
Zoom

Un point de départ à discuter : il est possible de songer, en première analyse, à la dépréciation du désir par rapport à la volonté. Sans que le désir soit nécessairement une volonté affaiblie, il convient de s'interroger sur ce qui peut manquer au désir pour rejoindre la volonté.



Car, s'occupant sans cesse à considérer les bornes qui leur étaient prescrites par la nature, ils se persuadaient si parfaitement que rien n'étoit en leur pouvoir que leurs pensées, que cela seul était suffisant pour les empêcher d'avoir aucune affection pour d'autres choses ; et ils disposaient d'elles si absolument qu'ils avoient en cela quelque raison de s'estimer plus riches et plus puissants et plus libres et plus heureux qu'aucun des autres hommes, qui, n'ayant point cette philosophie, tant favorisés de la nature et de la fortune qu'ils puissent être, ne disposent jamais ainsi de tout ce qu'ils veulent. »   II. Le désir indomptable Cette nature irrationnelle du désir peut amener à trancher de manière beaucoup plus abrupte entre désir et volonté, en faisant du désir une force bestiale et indomptable, qu'il faut modérer autant que possible avec la force de la volonté : désir et volonté s'opposent alors finalement l'un à l'autre. Platon, République « SOCRATE - Parmi les plaisirs et les désirs non nécessaires, certains me semblent illégitimes ; ils sont probablement innés en chacun de nous, mais réprimés par les lois et les désirs meilleurs, avec l'aide de la raison, ils peuvent, chez quelques-uns, être totalement extirpés ou ne rester qu'en petit nombre et affaiblis, tandis que chez les autres ils subsistent plus forts et plus nombreux. ADIMANTE - Mais de quels désirs parles-tu ? SOCRATE - De ceux, répondis-je, qui s'éveillent pendant le sommeil, lorsque repose cette partie de l'âme qui est raisonnable, douce, et faite pour commander à l'autre, et que la partie bestiale et sauvage, gorgée de nourriture ou de vin, tressaille, et après avoir secoué le sommeil, part en quête de satisfactions à donner à ses appétits. Tu sais qu'en pareil cas elle ose tout, comme si elle était délivrée et affranchie de toute honte et de toute prudence. Elle ne craint point d'essayer, en imagination, de s'unir à sa mère, ou à qui que ce soit, homme, dieu ou bête, de se souiller de n'importe quel meurtre, et de ne s'abstenir d'aucune sorte de nourriture ; en un mot, il n'est point de folie, point d'impudence dont elle ne soit capable. ADIMANTE -Tu dis très vrai. »     III.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1297 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Désirer et vouloir ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • mnsh95-219698 (Hors-ligne), le 19/11/2013 é 19H21.
  • pepette (Hors-ligne), le 23/10/2012 é 23H23.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit