LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Accomplir tous ses désirs, est-ce une bonne r ... Peut-on vouloir ce qu'on ne désire pas ? >>


Partager

Ne désirons-nous que ce dont nous avons besoin ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Ne désirons-nous que ce dont nous avons besoin ?



Publié le : 9/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ne désirons-nous que ce dont nous avons besoin ?
Zoom

Il est courant de distinguer le besoin du désir. En effet, on prête au besoin une nécessité, un caractère impérieux relativement à la vie, voire à la survie, qu'on ne reconnaît pas au désir dont les objets sont jugés plus ou moins futiles pour l'existence. Ce qui invite à penser qu’il y a entre l’état de besoin et le désir une différence irréductible. Le besoin serait de l’ordre de la nécessité, essentiellement biologique, de la survie, tandis que le désir lui serait de l’ordre du superflu ou viserait des fins qui sont très au-delà de la survie, comme le plaisir ou le bonheur, choses sans lesquelles il est possible de vivre. On a besoin du nécessaire, on désire le superflu. Toutefois, il est tout aussi courant d'employer indifféremment le mot besoin et le mot désir relativement aux mêmes choses. On peut dire qu'on a besoin de manger, d'apprendre, d'être aimé, de se divertir... , tout comme on peut désirer tout cela. C'est pourquoi il est légitime de se demander si nous ne désirons que ce dont nous avons besoin.

En d’autres termes, est-ce parce que nous en avons besoin, qu'ils nous sont nécessaires, que nous désirons certains objets ou certaines fins ?

Il semble que oui, mais alors comment expliquer que certains de nos désirs portent sur des objets qui sont loin de nous être nécessaires ? Ne désirons-nous pas plus de choses que celles qui nous sont absolument indispensables ? Mais, d'un autre côté, est-il possible de désirer quelque chose sans en avoir besoin à un titre quelconque ? Pourrions-nous désirer quelque chose qui ne nous soit utile en rien ?

Le désir est-il réductible à l'état de besoin dont il serait la manifestation ou n'est-il pas au contraire ce qui engendre l'état de besoin lui-même? A moins toutefois qu'il ne soit pas d'une autre nature que le besoin.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 6109 mots (soit 9 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Ne désirons-nous que ce dont nous avons besoin ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Tutur1998-268827 (Hors-ligne), le 28/12/2015 é 28H10.
  • elodiedu35-224245 (Hors-ligne), le 15/12/2013 é 15H10.
  • faf1204 (Hors-ligne), le 19/12/2012 é 19H14.
  • Ckh (Hors-ligne), le 09/11/2010 é 09H14.
  • Ceedric40282 (Hors-ligne), le 15/10/2009 é 15H00.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit