LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Puis-je à la fois affirmer que toutes les val ... Respecter l'autre, est-ce respecter en lui la ... >>


Partager

Désobéir peut-il être un devoir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Désobéir peut-il être un devoir ?



Publié le : 13/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Désobéir peut-il être un devoir ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Désobéir peut-il être un devoir ?




- Souligner que la conscience du devoir, comme ce que le sujet a à faire obligatoirement, sous-entend la compréhension de la loi morale (par définition universelle). Donc la maturité de la raison capable de découvrir cette dernière. Ainsi, la question posée n'a guère de sens par rapport à l'enfant, sauf si - cas rare - l'obéissance que l'on exige de lui vient contredire un devoir qu'il peut déjà comprendre (si un de ses parents lui ordonne d'agresser l'autre, ou d'avoir un comportement en contradiction avec ce qu'il connaît de la morale). - Dans cette optique d'origine kantienne, le devoir à travers lequel transparaît la réalité de la loi implique bien l'obéissance. - La question se justifie simplement dans la mesure où les lois auxquelles un sujet peut être appelé à obéir sont en contradiction avec la morale. II. Devoir, loi, liberté - L'obéissance à la loi morale est toujours un choix (faute de quoi, si elle était purement mécanique, elle n'aurait aucune signification morale). Elle suppose donc la présence, dans le sujet, d'un principe de liberté lui offrant l'égale possibilité de désobéir. - Mais désobéir à la loi morale ne constitue qu'un usage «pervers» de la liberté. Je peux en connaître la tentation (ne serait-ce que pour précisément prouver que je suis libre), cette dernière ne saurait constituer un devoir, puisqu'elle n'est pas universalisable sans contradiction.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 838 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Désobéir peut-il être un devoir ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit