NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le droit peut-il être violent ? La raison est-elle toute-puissante ? >>


Partager

La désobéissance à la loi peut-elle être un devoir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La désobéissance à la loi peut-elle être un devoir ?



Publié le : 9/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

La désobéissance à la loi peut-elle être un devoir ?
Zoom

■ Mots clés

•    désobéissance : indiscipline, insoumission, rébellion, résistance, révolte. Autant de synonymes qui montrent des degrés dans la désobéissance.
Désobéir, c'est refuser de faire quelque chose.

•    loi :
–    Prescription, règle sociale, dont le respect est obligatoire. C'est la loi au sens juridique : la loi positive. Elle émane du pouvoir politique et régit une société donnée.

•    devoir :
ce qui doit être ou doit être fait ; c'est une obligation morale : « Tu dois, donc tu peux «, dit Kant.

La loi est ce à quoi nous devons obéir : elle énonce le droit et reconnaît aux citoyens un certain nombre de droits. Peut-on se révolter contre la loi, c'est-à-dire contre le droit qui règle l'activité des citoyens au sein de la société ? Allons même plus loin : la loi est ce qui est légal, est-elle ce qui est juste ? Y a-t-il un devoir de refuser d'appliquer le droit ? La désobéissance à la loi peut-elle être un devoir ?



Obéir aux lois de la cité, s'y soumettre absolument. Socrate, injustement condamné à mort, refusera de s'enfuir par respect pour la loi. Cette soumission absolue à la légalité - quelles que soient les circonstances - interroge les citoyens que nous sommes.c. La justice est une illusionLe respect inconditionnel des lois affirme la nature sacrée des institutions et la valeur intangible de l'ordre établi. Nous pouvons considérer, au contraire, que les institutions sont faillibles et relatives : dans ce cas, Socrate aurait dû s'enfuir. Mais Socrate a gardé cette illusion d'une « justice « et « qu'il avait encore quelque chose de commun avec les Athéniens « (Max Stirner, L'Unique et sa propriété).

II. La loi et le devoir de désobéissance.

L'injustice plutôt que le désordre« Mieux vaut une injustice qu'un désordre «, écrivait Goethe. Mais, lorsque la loi politique fait abstraction de la morale individuelle, n'y a-t-il pas un droit de la conscience morale à la révolte ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5353 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La désobéissance à la loi peut-elle être un devoir ? " a obtenu la note de :

5.2 / 10

Corrigé consulté par :
  • stardu55170-270895 (Hors-ligne), le 24/01/2016 é 24H12.
  • joyettelarillette-26 (Hors-ligne), le 15/11/2015 é 15H11.
  • pierrenicolas-190937 (Hors-ligne), le 12/05/2013 é 12H15.
  • safadelii-205843 (Hors-ligne), le 23/04/2013 é 23H11.
  • soso-180953 (Hors-ligne), le 12/11/2012 é 12H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit