Y a-t-il du désordre dans la nature ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La nature a-t-elle des droits ? Quelle est la nature de l'oeuvre d'art ? >>
Partager

Y a-t-il du désordre dans la nature ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il du désordre dans la nature ?



Publié le : 9/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Y a-t-il du désordre dans la nature ?
Zoom

Les mots * désordre : terme équivoque ! S'agit-il d'une vision négative, c'est-à-dire un ordre non satisfaisant mais lié à la rationalité (Range ta chambre !) ou s'agit-il d'une disposition irrationnelle mais irréductible à l'ordre ? Quelque chose qui vivrait à côté de l'ordre ? Quelque chose comme le chaos ? * nature : l'univers, le monde dans lequel nous vivons. Les idées * Partez ici de la définition des concepts. * Le sujet vous invite à réfléchir aux diverses conceptions du monde (celle des Égyptiens, des Grecs, des hommes de la Renaissance, celle de Descartes, celle d'aujourd'hui). Elles ont toutes un point commun : organiser l'univers, trouver de l'ordre, c'est-à-dire des lois qui régissent le monde. Comprendre le monde, là est la question. Chez les Grecs, kosmos signifie déjà « monde organisé », « harmonie ». La problématique Le désordre est-il un ordre décevant, comme le disait Bergson ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Y a-t-il du désordre dans la nature ?
Corrigé de 3874 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Y a-t-il du désordre dans la nature ? " a obtenu la note de :

6 / 10

Corrigé consulté par :
  • Emilie5356 (Hors-ligne), le 17/11/2008 à 17H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Un accusateur de Galilée le dira ; si celui-ci a raison, nous ne sommes plus le centre du monde mais « comme des fourmis attachées à un ballon » : des êtres insignifiants sur une planète comme les autres. Ce sont Descartes & Pascal qui tireront les conséquences philosophiques et théologiques de cette révolution dans les sciences. Ce sont eux qui comprendront qu'il faut absolument redéfinir la place de l'homme dans ce monde infini et glacé où rien ne lui indique ni son lieu ni sa fonction. La question de la possibilité des miracles a fait l'objet de nombreuses polémiques philosophiques aux 17ème et 18ème siècles (voir par exemple Spinoza : "Traité théologico-politique" ou Rousseau : "Lettres écrites de la montagne" ). Ce que montrent ces auteurs, c'est qu'un phénomène apparemment aberrant n'est jamais la preuve d'une intervention surnaturelle : rien ne prouve qu'une logique sous-jacente n'explique pas un phénomène non encore expliqué.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quel désordre aimable : non un désordre d'abandon, mais le désordre intelligent qui marque une présence. Il garde encore l'empreinte du mouvement., SAINT-EXUPÉRY, Courrier sud, III, IV, p. 189.

    Ajouté par webmaster

    - La nature, d'elle-même, quand nous la laissons faire, se tire doucement du désordre où elle est tombée (...) - Mais il faut demeurer d'accord (...) qu'on peut aider cette nature par de certaines choses (...) - Lorsqu'un médecin vous parle d'aider, de secourir, de soulager la nature (...) il vous dit justement le roman de la médecine., MOLIèRE, le Malade imaginaire, III, 3.

    Ajouté par webmaster

    .1 (...) les cadavres des singes furent transportés dans le bois, où on les enterra; puis les colons s'employèrent à réparer le désordre causé par les intrus, - désordre et non dégât, car s'ils avaient bouleversé le mobilier des chambres, du moins n'avaient-ils rien brisé., J. VERNE, l'île mystérieuse, t. I, p. 386.

    Ajouté par webmaster

    Le désordre de ma pensée reflète le désordre de ma maison où chaque pièce reste «en souffrance»., GIDE, Journal, janv. 1907, p. 228.

    Ajouté par webmaster

    .1 L'Indien est par nature insouciant et désordre, mais cependant il prend grand soin de ses harnais., R. FRISON-ROCHE, Peuples chasseurs de l'Arctique, p. 106.

    Ajouté par webmaster

    à mesure que le désordre universel, qui est comme la grande oeuvre du monde moderne, désordre aussi sensible et aussi actif dans les idées que dans les moeurs et dans les choses, se prononce, se propage, et développe ses dangers, ses promesses, sa puissance de contradictions, accumule les tentatives, les nouveautés, les destructions et les entreprises, les esprits, même les plus fermes, se sentent déconcertés et entraînés par la quantité des événements, l'excès de découvertes, la précipitation des changements qui en résultent., VALÉRY, Regards sur le monde actuel, p. 300.

    Ajouté par webmaster

    L'homme n'est pas fait pour le célibat, et il est bien difficile qu'un état si contraire à la nature n'amène pas quelque désordre public ou caché., ROUSSEAU, Julie ou la Nouvelle Héloïse, VI, Lettre VI, p. 309.

    Ajouté par webmaster

    Le mal moral est incontestablement notre ouvrage, et le mal physique ne serait rien sans nos vices, qui nous l'ont rendu sensible... Homme, ne cherche plus l'auteur du mal; cet auteur, c'est toi-même. Il n'existe point d'autre mal que celui que tu fais ou que tu souffres, et l'un et l'autre te vient de toi. Le mal général ne peut être que dans le désordre, et je vois dans le système du monde un ordre qui ne se dément point. Le mal particulier n'est que dans le sentiment de l'être qui souffre; et ce sentiment, l'homme ne l'a pas reçu de la nature, il se l'est donné., ROUSSEAU, Émile, IV.

    Ajouté par webmaster

    Entre l'habitude et la nature, la différence n'est donc que de degré, et cette différence peut être réduite et amoindrie jusqu'à l'infini [...] -(l'habitude) est une nature acquise, une -seconde nature, qui a sa raison dernière dans la nature primitive, mais qui seule l'explique à l'entendement., RAVAISSON, De l'habitude, p. 22-23.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Y a-t-il du désordre dans la nature ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo