LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce que l'histoire que nous vivons ? Changer est-ce devenir quelqu'un d'autre ? >>


Partager

Le développement de la technique obéit-il à une fatalité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le développement de la technique obéit-il à une fatalité ?



Publié le : 8/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Le développement de la technique obéit-il à une fatalité ?
Zoom

Ainsi, quels que soient les événements qui le précèdent, le résultat final est nécessaire ; Le fatalisme rend donc impossible toute liberté humaine. Le problème de la fatalité dans le développement de la technique implique que ce même développement est appelé à se réaliser de manière continuelle, inéluctable, sans que l'homme n'y puisse rien. Ainsi, on peut par exemple penser qu'on ne " lutte pas contre le progrès " et qu'un retour dans le passé serait non seulement impossible mais encore néfaste. Une sorte de robinsonnade aussi impossible qu'absurde. Cependant, on peut s'interroger sur la valeur et les présupposés d'une telle thèse. Le développement de la technique est-il si indépendant que nous ne puisions rien faire pour le contrôler ? L'homme peut-il se laisser dépasser par ce développement ? Ne sommes-nous que les spectateurs du développement des techniques, sans pouvoir en être les acteurs ? Ne pouvons-nous qu'être passifs et non actifs ? En effet, nous faisons quotidiennement l'expérience de notre aliénation à certains objets techniques dont on ne pourrait plus se passer (téléphone mobile, ordinateur, etc). Aussi, le développement de la technique obéit-il à une fatalité ?


  • I) Le progrès technique est une fatalité aliénante.

a) L'homme est, par nature, un homo faber.
b) La technique progresse avec la raison.
c) L'histoire de l'homme est l'histoire du progrès technique (Bergson).

  • II) La technique n'est pas une fatalité.

a) L'homme peut limiter le progrès.
b) La technique est mauvaise.
c) Dire oui et non à la technique (Heidegger).

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3522 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Le développement de la technique obéit-il à une fatalité ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Papillon-276799 (Hors-ligne), le 01/05/2016 é 01H20.
  • SANDRINEHASSE-252022 (Hors-ligne), le 26/01/2016 é 26H17.
  • laetitiaab-240384 (Hors-ligne), le 31/05/2014 é 31H13.
  • canel19-230145 (Hors-ligne), le 06/02/2014 é 06H20.
  • Leadela-228995 (Hors-ligne), le 26/01/2014 é 26H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit