NoCopy.net

Devoir, contrainte, obligation ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Critique du bonheur ? Devoir et liberté ? >>


Partager

Devoir, contrainte, obligation ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Devoir, contrainte, obligation ?



Publié le : 12/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Devoir, contrainte, obligation ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Devoir, contrainte, obligation ?




Elle appelle pourtant bien des réserves. Et tout d'abord on peut indiquer l'insuffisance de son forma­lisme. Accordons à Kant que la bonne intention est la condi­tion nécessaire de la valeur morale d'un acte. Elle n'est pas une condition suffisante. Certes Kant ne confond pas l'inten­tion morale avec un simple voeu, la bonne intention dont il parle est évidemment celle qui a le courage et la volonté de s'incar­ner dans un acte. Mais précisément on peut se demander si l'acte moral doit être uniquement apprécié par rapport à l'inten­tion qui l'inspire. Beaucoup d'hommes en effet ressemblent à l'ours de la fable qui lance un gros pavé sur le visage de son maître endormi dans l'excellente intention de le délivrer d'une mouche importune ! Les grands inquisiteurs torturaient l'hérétique dans l'intention de le convertir et de lui épargner les tour­ments infinis de l'enfer. Des parents pleins de bonne volonté peuvent dans l'excellente intention de surveiller leurs enfants, de leur éviter des expériences pénibles, de les protéger des dan­gers de la vie, en faire des inadaptés et des timides incurables. Dira-t-on que de tels actes sont moralement parfaits sous prétexte que la bonne volonté de leurs auteurs est certaine, sous prétexte que leur âme est pure ? Il faudrait, pour suivre Kant dans cette voie, accepter le principe d'une morale mystique, qui se soucierait exclusivement de la pureté des consciences, et serait indifférente à la matière même des oeuvres.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Devoir, contrainte, obligation ?
Corrigé de 1658 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Devoir, contrainte, obligation ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • oceane19136 (Hors-ligne), le 07/12/2009 é 07H12.
  • Emmanuelle45772 (Hors-ligne), le 22/11/2009 é 22H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Devoir, contrainte, obligation ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit