NoCopy.net

Y a-t-il un devoir de prendre conscience ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il des pensées interdites ? Pourquoi s'attache-t-on aux choses ? >>


Partager

Y a-t-il un devoir de prendre conscience ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il un devoir de prendre conscience ?



Publié le : 7/9/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Y a-t-il un devoir de prendre conscience ?
Zoom

La conscience est-elle moralement exigible ? En effet, n'est-ce pas la conscience qui fonde notre responsabilité ? Sans conscience, l'homme n'en serait-il pas réduit à l'amoralisme de l'animal ?



La conscience est alors considérée comme la qualité du sujet capable de répondre de ses actes, de les justifier devant autrui. On pourrait alors soutenir que l'acte moral est celui qui peut s'accomplir au vu et au su des autres, l'acte dont la conscience pourrait être partagée par autrui sans entrer en conflit avec lui. Ainsi, à sa façon, par ses valeurs, la conscience morale donne sens et cohérence à l'action des hommes. La réflexion éthique ne porte donc pas sur un autre monde que celui dont nous prenons conscience à travers nos fonctions sensorielles; elle porte seulement sur ce que nous voulons que ce monde devienne, elle tente de donner sens à ce que nous y faisons. L'exigence éthique fondamentale est donc bien une exigence de sens, d'accord à soi-même et au monde, ce que les Anciens appelaient la «sagesse«.C. La conscience comme acte critiqueCette articulation profonde des dimensions éthique et psychologique de la conscience humaine permet de comprendre en quoi la prise de conscience est par essence critique et en quoi elle représente un devoir pour l'homme. Toute communauté humaine offre à ses membres des systèmes d'interprétation du monde et des codes de valeurs qui peuvent être plus ou moins cohérents entre eux. La moralité ne consiste pas à endosser telle conception du bien plutôt qu'une autre, qui serait moins juste. Qui peut en effet décider, en matière de bien et de mal comme en d'autres domaines, d'une quelconque vérité?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Y a-t-il un devoir de prendre conscience ?
Corrigé de 710 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Y a-t-il un devoir de prendre conscience ? " a obtenu la note de :

5.3 / 10

Corrigé consulté par :
  • kermit-280465 (Hors-ligne), le 01/11/2016 é 01H08.
  • titi-280161 (Hors-ligne), le 27/10/2016 é 27H14.
  • sacha2402-280159 (Hors-ligne), le 27/10/2016 é 27H14.
  • rcbb-280030 (Hors-ligne), le 25/10/2016 é 25H08.
  • ady0410 (Hors-ligne), le 24/02/2011 é 24H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Y a-t-il un devoir de prendre conscience ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit