NoCopy.net

DICTIONNAIRE - Analyse :

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DICTIONNAIRE - Analogie, analogon : DICTIONNAIRE - Analytique : >>
Partager

DICTIONNAIRE - Analyse :

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : DICTIONNAIRE - Analyse :



Format: Document en format FLASH protégé

DICTIONNAIRE - Analyse :
Zoom

mouvement fondamental de la pensée qui consiste à partir d'un tout et à le décomposer en ses différentes parties. S'oppose à la synthèse. Parfois synonyme de psychanalyse.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : DICTIONNAIRE - Analyse : Corrigé de 29 pages directement accessible

Le corrigé du sujet "DICTIONNAIRE - Analyse :" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Il est aussi l'objet de très nombreuses réfutations, venant de protestants et de catholiques qui manifestent parfois une extraordinaire brutalité. Pendant plusieurs années, le Dictionnaire philosophique devient ainsi la cible principale de tous ceux qui veulent défendre la religion, comme si l'ouvrage concentrait à lui seul l'esprit des Lumières. Le tumulte engendré par le Portatif n'enlève rien, bien sûr, au rôle joué par Y Encyclopédie dans le combat philosophique. Mais il prouve la pertinence du choix de Voltaire, qui avait compris dès la décennie précédente l'efficacité des ouvrages maniables et bon marché. Le 5 avril 1756, il écrivait ainsi à d'Alembert : « Jamais vingt volumes in-folio ne feront de révolution ; ce sont les petits livres portatifs à trente sous qui sont à craindre. Si l'Évangile avait coûté douze cents sesterces, jamais la religion chrétienne ne se serait établie.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

L'Académie est restée fidèle à son principe qui est de faire, non pas un dictionnaire étymologique et historique de la langue, mais un dictionnaire de l'usage (...) L'objet précis du Dictionnaire -(de l'Académie) est de présenter l'état actuel de la meilleure langue française et de fixer un moment de son histoire., Dict. de l'Acad. (1932), Préface, IV.

Ajouté par webmaster

(...) je dirai, définissant ce dictionnaire -(le dictionnaire de la langue française de Littré), qu'il embrasse et combine l'usage présent de la langue et son usage passé, afin de donner à l'usage présent toute la plénitude et la sûreté qu'il comporte (...) L'usage contemporain est le premier et principal objet d'un dictionnaire. C'est en effet pour apprendre comment aujourd'hui l'on parle et l'on écrit, qu'un dictionnaire est consulté par chacun., LITTRÉ, Dict., Préface, II et III.

Ajouté par webmaster

Je notais sur le Dictionnaire de l'Académie française quinze de ses pages; c'était la tâche pour quinze jours (...) Dans ce premier dictionnaire que j'avais rédigé et qui n'était qu'une ébauche (...) je prenais la péricope correspondant aux quinze pages de l'Académie (...), É. LITTRÉ, Comment j'ai fait mon dictionnaire.

Ajouté par webmaster

Mais qui peut espérer de clore jamais un dictionnaire de langue française?, É. LITTRÉ, Comment j'ai fait mon dictionnaire, p. 31.

Ajouté par webmaster

(...) il y a bien des cas où un dictionnaire général ne peut faire comprendre en peu de mots tant de dépendances, encore moins tenir lieu de dictionnaire technique., LITTRÉ, Dict., Préface, I.

Ajouté par webmaster

L'objet principal du nouveau dictionnaire est de (...) fournir, pour la première fois, un moyen commode de trouver les mots quand on a seulement l'idée des choses., BOISSIèRE, Dictionnaire analogique de la langue franç., Préface, II.

Ajouté par webmaster

J'essayai de me persuader que mon dictionnaire, tout imparfait qu'il était en cette première rédaction, l'emportait par de véritables avantages sur les dictionnaires précédents, et que cela devait me suffire., É. LITTRÉ, Comment j'ai fait mon dictionnaire, p. 13.

Ajouté par webmaster

On réduisait le dictionnaire -(de l'Académie) aux termes de la conversation, et la plupart des arts étaient négligés. Il me semble aussi qu'on s'était fait une loi de ne point citer; mais un dictionnaire sans citation est un squelette., VOLTAIRE, Correspondance, 1768, 11 août 1760.

Ajouté par webmaster

La conception du dictionnaire fut due, en de telles circonstances, à une occasion fortuite, n'eut d'abord qu'un petit commencement et un caractère fragmentaire, et ne parvint que par des élaborations successives à se former en un plan général et en un ensemble où toutes les parties concouraient., LITTRÉ, Comment j'ai fait mon dictionnaire, p. 2.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

DICTIONNAIRE - Analyse :

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo