NoCopy.net

Diego Fabbri

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Gianna Manzini L'oeuvre de Mallarmé >>
Partager

Diego Fabbri

Ressources gratuites

Aperçu du corrigé : Diego Fabbri



Format: Document en format HTML protégé

Diego Fabbri
Zoom

1911-1980

Né à Forli, mort à Riccione. Il a d'abord écrit des drames d'inspiration spiritualiste, mais il a acquis son renom grâce à d'autres drames, qui se rattachent au “ problématisme ” de Pirandello et de Ugo Betti. Notons : Paludi (1942), Inquisizione (Inquisition, 1950), Il Seduttore (1951), Processo di famiglia (1954), Processo a Gesù (Procès à Jésus, 1955), La Bugiarda (1956), Il Confidente (1964). Fabbri étudie la tricherie morale, le pharisaïsme religieux et l'ambiguïté intellectuelle avec une inquiète sensibilité augustinienne.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Diego Fabbri Corrigé de 1 pages directement accessible

Le corrigé du sujet "Diego Fabbri" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Toute sa famille et tous ceux mêmes qui étaient présents l'accablèrent d'embrassades, après quoi son père lui dit : Sois le bienvenu, Diego!, A.-R. LESAGE, Gil Blas, I, II, IX.

Ajouté par webmaster

Don Diego, sur la table abondamment servie, Songe, accoudé, muet, le front contre le poing, Pleurant sa flétrissure et l'honneur de sa vie., LECONTE DE LISLE, Poèmes barbares, «La tête du comte».

Ajouté par webmaster

Le peintre Diego Rivera me faisant visiter le palais de style aztèque qu'il avait fait bâtir sur une coulée de lave, et où il accumulait les pièces d'un musée d'art précolombien, comme une protestation, appuyée sur la culture d'un passé lointain, contre l'insolence inculte des «gringos»., Roger GARAUDY, Parole d'homme, p. 115.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Diego Fabbri

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo