LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quelle différence faites-vous entre la beauté ... Un homme libre est-il nécessairement heureux ... >>


Partager

Y a-t-il une différence entre être membre d'une société et être citoyen ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il une différence entre être membre d'une société et être citoyen ?



Publié le : 24/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Y a-t-il une différence entre être membre d'une société et être citoyen ?
Zoom

De prime abord, il semble évident qu’une différence existe entre « être membre d’une société « et « être citoyen «, car on sait bien qu’il existe des sociétés sans citoyens. Cependant, cette différence peut s’atténuer si l’on adopte un point de vue particulier sur la notion de « société «. En effet, si l’on considère que la société est une forme de vie en communauté dans laquelle l’individu se réalise pleinement, on aura facilement tendance à penser que les membres d’une telle « société « seront nécessairement des « citoyens «. Le problème consistera donc plutôt à savoir si la citoyenneté constitue l’élément fondamental de toute communauté heureuse.



 » (Contrat social, livre I, chapitre VI) -          Cette forme d'association sera celle que Rousseau appellera le « contrat social », contrat par lequel les individus se lient les uns les autres en essayant de promouvoir la « volonté générale. » -          Lié par un tel contrat, les individus deviennent alors des citoyens, ils promulguent la loi tout en participant à la volonté générale et s'engagent à conformer leurs volontés particulières à cette volonté générale. -          Il apparaît ainsi que d'après Rousseau, on ne peut distinguer entre être « membre d'une société » et être « citoyen », car une société qui ne se composerait pas de citoyens n'en serait plus vraiment une, elle ne serait qu'une « multitude », c'est-à-dire une agrégation d'esclaves asservis à un maître dans laquelle il n'y aurait « ni bien public ni corps politique. » (Contrat social, livre I, chapitre V) Le citoyen reste toutefois une abstraction au service de la classe bourgeoise.   -          Toutefois, il est légitime de se demander si, aujourd'hui que tant de personnes sont « citoyennes », la société à laquelle aspire Rousseau a pu voir le jour. Les citoyens réussissent-ils à former véritablement une société ? -          En réalité, il semble bien que la citoyenneté se solde par un échec, et dans les faits, il apparaît que les sociétés républicaines et démocratiques sont toujours des sociétés inégalitaires dans lesquelles certains individus dominent tous les autres. -          Le « citoyen » est en effet d'après Marx l'idéal abstrait d'une certaine classe sociale : la classe bourgeoise, la classe qui possède les moyens de production. -          Cela résulte du fait que républiques et démocraties sacralisent la propriété. Ainsi que Marx le souligne, dans la constitution de la république française de 1793, l'article 16 inscrit le fait que « Le droit de propriété est celui qui appartient à tout citoyen de jouir et de disposer à son gré de ses biens, de ses revenus, du fruit de son travail et de son industrie.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1605 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Y a-t-il une différence entre être membre d'une société et être citoyen ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • suri83 (Hors-ligne), le 11/04/2012 é 11H23.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit