Dire de l'art qu'il n'est pas utilitaire, est-ce dire qu'il est inutile ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'art rend-il meilleur ? « Ceci n'est pas de l'art ». Peut-on justifie ... >>


Partager

Dire de l'art qu'il n'est pas utilitaire, est-ce dire qu'il est inutile ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Dire de l'art qu'il n'est pas utilitaire, est-ce dire qu'il est inutile ?



Publié le : 16/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Dire de l'art qu'il n'est pas utilitaire, est-ce dire qu'il est inutile ?
Zoom

Lorsque nous parlons d’art, nous désignons en vérité deux réalités distinctes. Jusqu’au dix-huitième siècle, le terme « art « désignait l’ensemble des techniques de production d’artefacts : tel était encore le cas dans le Discours sur les sciences et les arts (1750) de Jean-Jacques Rousseau. Ainsi, l’activité de l’artiste et celle de l’artisan étaient recouvertes par le même terme. Or, il semble que ces deux activités ne soient pas entièrement réductibles l’une à l’autre, qu’elles possèdent chacune une spécificité à élucider. Par conséquent, il nous faudra au cours de ce travail préciser d’une part ce qui distingue l’art de l’horloger de celui du poète, l’activité du coutelier de celle du plasticien ; et toujours préciser à laquelle de ces deux activités singulières nous pensons lorsque nous employons le signifiant « art «.

Une chose utile est une chose qui sert valablement de moyen à la réalisation d’une ou plusieurs fins. A l’inverse, une chose inutile est soit une chose qui ne sert pas efficacement de moyen à la fin qu’un agent veut lui voir accomplir, soit une chose qui ne sert à strictement aucune fin.

La question qui nous est posée semble s’opposer frontalement au principe de non contradiction. Ce principe aristotélicien expose que l’on ne peut dire quelque chose d’une autre et son contraire, simultanément et sous les mêmes rapports. Analysons un instant la question : si nous disons de l’art qu’il n’est pas utile, cela signifie nécessairement qu’il est inutile. En effet, nous ne pouvons dire de l’art à la fois qu’il n’est pas utile et qu’il est son contraire, à savoir non inutile. Par conséquent, si nous voulons donner un sens à la question posée, et dépasser son caractère contraire au principe de non contradiction, nous devrons nous interroger plus profondément sur les concepts de non utile, et d’inutile, qui ne sont sans doute pas aussi synonymes qu’ils le semblent.

Nous nous demanderons donc si la question qui nous est posée tombe sous le coup de la critique du principe de non contradiction, ou s’il existe bien une différence entre le non utile et l’inutile.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Dire de l'art qu'il n'est pas utilitaire, est-ce dire qu'il est inutile ?
Corrigé de 6169 mots (soit 9 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dire de l'art qu'il n'est pas utilitaire, est-ce dire qu'il est inutile ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • naathh-203556 (Hors-ligne), le 02/01/2015 é 02H22.
  • ysa isa-246308 (Hors-ligne), le 03/11/2014 é 03H08.
  • thomas.quenouille@gm (Hors-ligne), le 24/01/2012 é 24H17.
  • Debo24210 (Hors-ligne), le 22/01/2012 é 22H18.
  • Lauragood (Hors-ligne), le 03/02/2011 é 03H23.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    •    La première urgence pour l'homme est de rester en vie et de satisfaire le plus agréablement possible ses besoins physiques et économiques. L'art apparaît sans utilité puisqu'il ne sert pas à assurer ces besoins.
    •    Mais il n'existe aucune société humaine sans art. Que vaut cet appel vers autre chose que la satisfaction des besoins utilitaires ? Quelle utilité l'art peut-il avoir ?
    •    L'utilité de l'art est dans cette nécessité paradoxale de signifier à chaque homme qu'il est plus que la satisfaction de besoins matériels, qu'il se définit avant tout par sa gratuité.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Dire de l'art qu'il n'est pas utilitaire, est-ce dire qu'il est inutile ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit