LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Par le langage peut-on agir sur la réalité ? La science apporte-t-elle à l'homme l'espoir ... >>


Partager

Faut-il éviter les querelles de mots ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il éviter les querelles de mots ?



Publié le : 13/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il éviter les querelles de mots ?
Zoom

L'énoncé de ce sujet est quelque peu étrange en raison du « faut-il «, à la place duquel on attendrait plutôt un « peut-on « ou un « comment «. On ne voit en effet pas très bien où pourraient se situer l'intérêt ou l'utilité des querelles de mots en tant que telles : la querelle peut difficilement être une fin en soi. Ne pas vouloir éviter les querelles de mots n 'a donc de sens que si l'on cherche à dépasser ces querelles elles-mêmes pour parvenir à s'accorder sur les mots en dissipant ce qui en eux était source de querelle, c'est-à-dire essentiellement leur inexactitude et leur ambiguïté. C'est donc le problème de la rigueur et de la précision du langage qui peut être ici posé.



■ Un constat. Nous entendons souvent dire : « Vous vous querellez pour des mots «, ou « Ce sont des querelles de mots «. On signifie par là que de telles querelles n'ont pas de fondement réel, que le désaccord n'est qu'apparent, et qu'il suffirait de s'entendre sur le sens des mots et sur leur emploi pour le faire aussitôt cesser.
■ Le problème est donc de savoir quelle est la valeur d'une telle opinion, c'est-à-dire de déterminer si ce sont bien les mots eux-mêmes qui peuvent être source de querelle, et comment l'on pourrait éventuellement remédier à cet état de choses.


  • I) Maintes querelles qui se croient d'idées ne sont que des mots.

a) Les mots sont trompeurs.
b) Sans maîtrise, parler ne veut rien dire.
c) Langage et conflits.

  • II) Les querelles de mots sont utiles.

a) Il n'y a pas de langage sans pensée.
b) Nous ne sommes pas asservis à l'arbitraire des mots.
c) Les mots ne sont pas innocents.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3071 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Faut-il éviter les querelles de mots ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • lohe15-264334 (Hors-ligne), le 26/10/2015 é 26H10.
  • Arcania-263672 (Hors-ligne), le 13/10/2015 é 13H16.
  • alboude-236989 (Hors-ligne), le 23/04/2014 é 23H11.
  • stomy (Hors-ligne), le 11/05/2011 é 11H21.
  • ForeverMJ (Hors-ligne), le 16/12/2010 é 16H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit