NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< 1784, Le Mariage de Figaro, prélude à la Révo ... 1945, ANNÉE ZÉRO >>


Partager

Dissertation d'histoire: 1815 en Europe: fin de la Révolution

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : Dissertation d'histoire: 1815 en Europe: fin de la Révolution



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 5/8/2012 -Format: Document en format FLASH protégé

Dissertation d'histoire: 1815 en Europe: fin de la Révolution
Zoom

En 1815, au delà du libéralisme, on trouve également un nouveau sentiment en Europe, apporté par la Révolution et sans doute renforcé par la finalité du congrès de Vienne: le nationalisme. Ce sentiment apparaît tout d' abord sous la I ère République Française avec la création des départements. Puis encouragé par Napoléon qui met en place dans toute l' Europe le système des armées de conscrits, ou des hommes sont appelés a se battre pour la première fois au nom de leur nation. Ce sentiment, entretenu par le partage de valeurs communes comme la langue ou encore la culture devient très fort dans la première moitié du XIXe siècle. Ainsi en 1815, certains peuples comme celui d' Allemagne ou encore celui d' Italie voir leurs espoirs réduis au néant par le partage de l' Europe décidé a Vienne. De cela, naitra alors un sentiment de frustration de la part de ses peuples souhaitant voir leurs « nations » unifiés. Évidemment a ce concept s' oppose l' aristocratie européenne, qui regardant d'abord leurs puissances, voit d'un mauvais œil le fait de perdre des territoires. Encore une fois, le conflit opposant volonté populaires et aristocrates crée une rupture entre la « nation » et ses dirigeants.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2520 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dissertation d'histoire: 1815 en Europe: fin de la Révolution" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Le dernier tiers du XVIIIËe siècle et le début du XIXËe siècle sont caractérisés par des révolutions en chaîne : révolution américaine, de 1774 à 1783, révolution genevoise de 1766 et 1781, révolution des Provinces-Unies de 1783 à 1787, révolution belge de 1787 à 1790, révolution française enfin à partir de 1787; celle-ci gagne peu à peu la plus grande partie de l'Europe, touche l'Afrique (...) et s'étend en Amérique (...) Au total, la moitié du monde est en proie, entre 1770 et 1815, à des révolutions, ou plutôt à une grande révolution, qui transforme plus ou moins profondément ses structures politiques et sociales., J. GODECHOT, les Révolutions, -in Encycl. Pl., Histoire universelle, t. III, p. 345.

Ajouté par webmaster

La société civile a commencé pareillement en Europe, en partie du moins, par des bandes de barbares. François Guizot, Histoire générale de la civilisation en Europe, depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la Révolution française, ABU, la Bibliothèque universelle

Ajouté par webmaster

La France nouvelle est née en deux fois : le paysan est né de l'élan de la Révolution et de la guerre, de la vente des biens nationaux; l'ouvrier est né en 1815 de l'élan industriel de la paix., MICHELET, Hist. de la Révolution franç., Méthode et esprit de ce livre.

Ajouté par webmaster

Là l'organisation démocratique triompha pleinement dans l'intérieur des villes. François Guizot, Histoire générale de la civilisation en Europe, depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la Révolution française

Ajouté par webmaster

Cette tentative échouée, vous voyez où en était la restauration anglaise. François Guizot, Histoire générale de la civilisation en Europe, depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la Révolution française

Ajouté par webmaster

En un mot, le principe électif, sous la forme de l'acceptation populaire, reprend quelque réalité. François Guizot, Histoire générale de la civilisation en Europe, depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la Révolution française

Ajouté par webmaster

La volonté et l'action du pouvoir central, c'est là tout ce qui paraît avec éclat à cette époque. François Guizot, Histoire générale de la civilisation en Europe, depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la Révolution française

Ajouté par webmaster

Vous voyez que l'affaiblissement du pouvoir royal en Angleterre était à cette époque le but de Louis XIV. François Guizot, Histoire générale de la civilisation en Europe, depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la Révolution française

Ajouté par webmaster

Sous le point de vue législatif, ce règne vous offrira le même fait. François Guizot, Histoire générale de la civilisation en Europe, depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la Révolution française, ABU, la Bibliothèque universelle

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo