NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Doit-on limiter le pouvoir de l'homme sur la ... Doit-on mettre la guerre hors la loi ? >>


Partager

Doit-on maîtriser ses désirs ?

Philosophie

Aperéu du corrigé : Doit-on maîtriser ses désirs ?



Publié le : 25/8/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Doit-on maîtriser ses désirs 	?
Zoom

Le désir apparaît le plus souvent comme l’expression du manque de l’objet envers lequel il tend.

S’interroger sur ce sentiment d’absence à la lumière d’un devoir de maîtrise revient à poser un double problème : celui du bonheur et celui de la morale. En d’autres termes : pour vivre bien, doit-on soumettre ses désirs à un exercice constant de la raison ?

Cette maîtrise est-elle synonyme d’une régulation ou d’un silence définitif de nos passions ? Car si ces dernières peuvent susciter l’angoisse par la multiplicité de leurs visées et leur renouvellement perpétuel, ne peuvent elles être également considérées comme un formidable moteur tant dans le domaine de l’action que de la pensée ?

 



Cela est particulièrement visible lorsque le désir se tourne non vers un objet mais vers autrui. Désirer l'autre, ce n'est pas seulement désirer son corps, mais aussi attendre des signes de reconnaissance, entrer en communication avec lui. De ce point de vue, le désir n'est pas une pulsion à réfréner, mais un moteur sociétal. -       Par ailleurs, il existe des désirs et des pulsions qualifiées d'inconscientes par Freud, qu'il ne nous est en conséquence par permis de maîtriser, au sens où la volonté peut réprimer un désir de manger par exemple. Ces pulsions, il nous importe de les connaître dans le cas où elles empêchent le patient de mener une vie « normale » : dans le cas où elles ne relèvent pas de la pathologie, elles constituent un moteur de nos actions et pensées. Maîtriser ses désirs revient donc à tenter de les identifier par un travail psychanalytique. Avant de « devoir » les maîtriser, il nous faut savoir dans quelle mesure il est possible de le faire. -       Mais le désir participe également du conatus de Spinoza : ce qui pousse un être à persévérer dans son être. C'est un désir primordial de vivre, et de vivre pleinement. De plus, ce désir est créateur de valeurs cf.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3069 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Doit-on maîtriser ses désirs ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • FF-276833 (Hors-ligne), le 02/05/2016 à 02H16.
  • bYo-262716 (Hors-ligne), le 30/09/2015 à 30H06.
  • laudol-253848 (Hors-ligne), le 02/02/2015 à 02H20.
  • freulo54 (Hors-ligne), le 14/01/2014 à 14H17.
  • Pounce-220702 (Hors-ligne), le 16/11/2013 à 16H01.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit