Doit-on revendiquer un droit au travail ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Etudier la philosophie est-ce philosopher ? La philosophie émane-t-elle de la psychologie ... >>


Partager

Doit-on revendiquer un droit au travail ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Doit-on revendiquer un droit au travail ?



Publié le : 27/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Doit-on revendiquer un droit au travail ?
Zoom

Le travail :

C’est un effort individuel ou collectif, physique ou intellectuel, conscient, délibéré, créatif, professionnel ou non,  dont le but tend à la concrétisation d’un projet, d’une idée - ou d’un ensemble de projets et d’idées - ne donnant pas nécessairement lieu à un résultat abouti, mais ayant leur finalité, et dont la rétribution, s’il en est une, peut être morale ou matérielle.

 

Un droit :

C’est la faculté d’accomplir ou non quelque chose, d’exiger quelque chose d’autrui, en vertu de règles reconnues, individuelles ou collectives ; c’est un pouvoir, une autorisation.

 

Ce sujet nous demande de réfléchir sur le travail, un thème relativement récent en philosophie, apparu avec les aléas de l’histoire sociale et de l’histoire de la technique, ce dont il nous faut tenir compte. Demander si le travail est un droit que l’homme doit revendiquer, c’est s’interroger sur la nature essentielle du travail. On a d’un côté l’idée que le travail est lié au besoin, à la nécessité : le travail permet de vivre. Mais il y a aussi une valeur, une dignité du travail.



Locke nous montre également que si le travail est un droit, c'est également ce qui fonde le droit : l'homme est propriétaire de ce qu'il produit. La propriété, qui est au fondement de la théorie libérale de la démocratie (à la base des révolutions anglaise et française) est elle-même fondée par le travail. C'est pour que chacun soit en mesure de protéger sa propriété que l'on élabore les lois, le contrat social en est la condition.    

III.                Quel homme voulons-nous créer ?   Cette interrogation est celle de Max Weber face aux réflexions sur le progrès et la technique. Le travail humain façonne donc une certaine nature, et un certain homme également. Si nous devons revendiquer le travail comme un droit, il reste à déterminer de quel travail nous parlons, car c'et la définition même de l'homme dans l'état de droit qui se trouve engagée. La Révolution Industrielle a morcelé le travail (Friedmann) et l'homme lui-même s'est un peu confondu avec la machine, en épousant son rythme, en étant pénétré de son rythme (voir l'analyse phénoménologique de Sartre, « l'ouvrière et la machine semie-automatique). Parce que l'homme n'est pas un donné essentiel et immuable tel celui de la matière inerte, l'homme ne cesse d'élaborer son projet en fonction de ses actes.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Doit-on revendiquer un droit au travail ? Corrigé de 3634 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Doit-on revendiquer un droit au travail ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • nuilo-217864 (Hors-ligne), le 14/11/2013 é 14H20.
  • Naomie47657 (Hors-ligne), le 29/11/2009 é 29H19.
  • Louis17574 (Hors-ligne), le 05/01/2009 é 05H17.
  • Arthur16265 (Hors-ligne), le 23/12/2008 é 23H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Doit-on revendiquer un droit au travail ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit