NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Désir et manque Le désir ou la puissance d'exister >>


Partager

Dominer ses désirs

Philosophie

Aperçu du corrigé : Dominer ses désirs



Publié le : 15/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Dominer ses désirs
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Dominer ses désirs




« Parce que la plupart de nos désirs s'étendent à des choses qui ne dépendent pas toutes de nous ni toutes d'autrui, nous devons exactement distinguer en elles ce qui ne dépend que de nous, afin de n'étendre notre désir qu'à cela seul. » Descartes, Les Passions de l'âme, 1649. « Ce n'est pas par la satisfaction des désirs que s'obtient la liberté, mais par la destruction du désir. » Épictète, Entretiens, vers 130 apr. J.-C. « Pendant le sommeil, [...] la partie bestiale et sauvage [de notre âme] ne craint pas d'essayer, en imagination, de s'unir à sa mère, ou à qui que ce soit, homme, dieu ou bête, de se souiller de n'importe quel meurtre [...]; en un mot, il n'est point de folie, point d'impudence dont elle ne soit capable. » Platon, La République, Ive s.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 847 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dominer ses désirs" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • clemdante (Hors-ligne), le 17/12/2010 é 17H00.
  • Aa36151 (Hors-ligne), le 21/09/2009 é 21H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • PLATON: "Pendant le sommeil, la partie bestiale et sauvage de notre âme ne craint pas d'essayer, en imagination, de s'unir à sa mère, ou à qui que ce soit, homme, dieu ou bête, de se souiller de n'importe quel meurtre; en un mot, il n'est point de folie, point d'impudence dont elle ne soit capable." (République).
    • DIDEROT: "Si le petit sauvage était abandonné à lui-même, il tordrait le cou à son père et coucherait avec sa mère."
    • DESCARTES: "Ma maxime était de tâcher toujours plutôt à me vaincre que la fortune, et à changer mes désirs que l'ordre du monde."
    • EPICTETE: "Ce n'est pas par la satisfaction des désirs que s'obtient la liberté, mais par la destruction du désir." (Entretiens).
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit