LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< De quelle vérité l'opinion est-elle capable ? Le respect n'est-il dû qu'à la personne ? >>


Partager

Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?



Publié le : 24/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?
Zoom

Remarque importante :

 Le sujet contient un présupposé, d'après lequel, donner pour recevoir serait au principe de quelques échanges. Celui-ci doit être justifié et remis en question au cours du devoir.
 
L'ANALYSE DU PROBLÈME
 
 La notion d'échange renvoie d'abord à l'ensemble des activités sociales au cours desquelles des biens sont donnés contre d'autres biens. Dès lors, l'échange semble toujours impliquer une réciprocité : on donne pour recevoir, comme dans l'échange de marchandises.
 Cette réciprocité paraît alors constituer le principe de l'échange, c'est-à-dire sa cause unique, nécessaire et suffisante. Pourtant, l'échange n'est pas limité à l'échange marchand : on peut échanger des paroles, des pensées. Dans ce cas, la réciprocité est-elle réellement au principe de l'échange ? Donne-t-on pour recevoir en retour ? Mais s'agit-il encore d'un échange à proprement parler ? Le sujet invite ainsi à s'interroger sur le paradoxe d'un échange sans réciprocité, autrement dit d'un échange qui cesse d'en être un.



Dès lors, l'échange semble toujours impliquer une réciprocité : on donne pour recevoir, comme dans l'échange de marchandises.  Cette réciprocité paraît alors constituer le principe de l'échange, c'est-à-dire sa cause unique, nécessaire et suffisante. Pourtant, l'échange n'est pas limité à l'échange marchand : on peut échanger des paroles, des pensées. Dans ce cas, la réciprocité est-elle réellement au principe de l'échange ? Donne-t-on pour recevoir en retour ? Mais s'agit-il encore d'un échange à proprement parler ? Le sujet invite ainsi à s'interroger sur le paradoxe d'un échange sans réciprocité, autrement dit d'un échange qui cesse d'en être un.      I) La réciprocité au principe de tout échange.    1 - L'échange de biens  Comme le montre Smith dans La Richesse des Nations, l'échange de biens est lié à la division du travail. Les produits du travail sont échangés pour que l'ensemble de la société subsiste et satisfasse ses besoins.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2054 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Jean78-273638 (Hors-ligne), le 05/04/2016 é 05H20.
  • daniela93600-274045 (Hors-ligne), le 13/03/2016 é 13H18.
  • Justine.Pecriaux-258 (Hors-ligne), le 06/04/2015 é 06H13.
  • couturieroceane-2571 (Hors-ligne), le 24/03/2015 é 24H14.
  • LordBullDozer-247643 (Hors-ligne), le 18/01/2015 é 18H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit