LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'inconscient est-il notre ennemi ? Le temps libre est-il la condition du bonheur ... >>


Partager

Les données des sens suffisent-elles pour constituer une connaissance ?

Echange

Aperçu du corrigé : Les données des sens suffisent-elles pour constituer une connaissance ?



Publié le : 26/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Les données des sens suffisent-elles pour constituer une connaissance ?
Zoom

L’expression de « données des sens « désigne l’ensemble des informations que nous fournissent nos cinq sens, qui constituent notre mode d’appréhension le plus direct du monde qui nous entoure, et, peut-être, notre première source de connaissance de celui-ci.

C’est justement le rapport de l’ensemble de ces données sensibles avec la question générale de la connaissance qui pose problème ici. La constitution d’une connaissance exige une fidélité du contenu de connaissance à l’objet choisi : une connaissance qui donne un contenu de connaissance se trompant sur l’objet étudié ne mérite pas le nom de connaissance. L’emploi du verbe « constituer « suppose d’ailleurs que l’on conçoit la connaissance comme un contenu de pensée construit, élaboré, et non comme une chose qui s’offre d’elle-même et n’exige aucun travail.

Cette question du rapport des données sensibles et de la constitution d’une connaissance est posée sous l’angle particulier de la suffisance : autrement dit, peut-on se limiter à une collecte de données sensibles pour produire quelque chose qui mérite le nom de « connaissance «, ou faut-il autre chose, et, si oui, quoi ? D’autre part, les données sensibles sont-elles suffisamment fiables pour entrer dans la composition de la connaissance, ou au contraire toute connaissance commence-t-elle par un dépassement des données sensibles ?

Si cette question est posée, c’est peut-être parce que la philosophie a traditionnellement cultivé une méfiance à l’égard des données sensibles : les sens pourraient nous tromper, or ils sont notre mode premier d’appréhension du monde : il nous faudrait donc, si nous avions l’intention de constituer une connaissance, fournir un effort pour dépasser les informations qu’ils nous donnent.

La réponse au sujet va donc dépendre du statut que nous accordons aux données sensibles du point de vue de la connaissance, et de la manière dont nous choisissons de concevoir la connaissance : est-elle simplement une collection d’informations fiables, ou passe-t-elle par une généralisation, éventuellement une abstraction de ces informations (si l’on accepte cette dernière idée, alors les sens, même s’ils nous fournissent des informations fiables, ne suffisent pas pour constituer une connaissance, parce qu’il faut, en plus, trouver des moyens de généraliser les données qu’ils nous offrent.) ?



. Si la raison ne peut pas expliquer pourquoi les objets qui sont carrés de près paraissent ronds dans l'éloignement, il vaut mieux, défaut d'une solution vraie, donner une fausse raison de cette double apparence que de laisser échapper l'évidence de ses mains, que de détruire toute certitude, que de démolir cette base sur laquelle sont fondées notre vie et notre conservation. Car ne crois pas qu'il ne s'agisse ici que des intérêts de la raison ; la vie elle-même ne se soutient qu'en osant, sur le rapport des sens, ou éviter les précipices et les autres objets nuisibles, ou se procurer ce qui est utile. Ainsi tous les raisonnements dont on s'arme contre les sens ne sont que de vaines déclamations. »   Dans une telle perspective, les sens sont considérés comme fiables, et ils constituent le fond...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Les données des sens suffisent-elles pour constituer une connaissance ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • llllllkmjk-205194 (Hors-ligne), le 19/04/2013 é 19H19.
  • melancolie-204996 (Hors-ligne), le 19/04/2013 é 19H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit