LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< À quelles conditions une activité est-elle un ... Suffit-il d'être dans le présent pour vivre l ... >>


Partager

Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?



Publié le : 5/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ?




Mais les rapports festifs - fussent-ils l'objet d'immenses mobilisations collectives orientées vers une consommation massive de produits, comme à l'occasion de Noël ou dans certains carnavals contemporains - paraissent peu de chose face aux dissipations d'un luxe inouï que s'offrent les sociétés primitives   2) Une réciprocité universelle ?    1 - Un échange désintéressé.  Pourtant, dire que l'on donne pour recevoir revient à affirmer que l'échange obéit nécessairement à un intérêt. C'est bien le cas dans l'échange de biens matériels, mais ceux-ci ne constituent pas la totalité des échanges entre individus. que d'une tradition ethnographique et muséographique française encore balbutiante. Dans cette vaste fresque comparative, Lévi-Strauss s'essaie à réunir sous un schème explicatif unique la mosaïque hétéroclite des comportements matrimoniaux observés dans les sociétés humaines. Dans le célèbre ouvrage Structure élémentaire de la parenté oppose, dans les premiers chapitres, l'universalité des phénomènes naturels à la diversité caractéristique des faits culturels, il s'interroge sur la position ambivalente de cette règle - aux frontières fluctuantes et néanmoins universelle - qu'est la prohibition de l'inceste.  Loin des théories physiologiques ou psychologiques de l'époque, Lévi-Strauss revendique une vision proprement sociologique du phénomène, considéré comme spécifiquement humain (il nuancera cette position par la suite) ; il décèle dans cette prohibition le modus operandi fondant la transition entre deux ordres, les faits de nature et les faits de culture.  Là où tous les aspects de la filiation biologique sont naturellement déterminés, l'alliance ne l'est que partiellement. Elle répond certes à l'exigence universelle qui préside à l'union des sexes mais témoigne aussi de « l'indifférence de la nature » quant aux modalités du choix des partenaires : « la nature impose l'alliance sans la déterminer ».


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1502 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Donner pour recevoir, est-ce le principe de tout échange ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • iboo92 (Hors-ligne), le 11/01/2011 é 11H23.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit