NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le devoir s'oppose-t-il à la liberté ? Défendre ses droits, est-ce défendre ses inté ... >>


Partager

Le doute est-il utile à la connaissance et nuisible à l'action ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le doute est-il utile à la connaissance et nuisible à l'action ?



Publié le : 25/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le doute est-il utile à la connaissance et nuisible à l'action ?
Zoom

Douter, c'est d'abord examiner la vérité d'une pensée, en supposant qu'elle pourrait être fausse. Est- ce pour autant un échec de la pensée ? Certes vous pourriez, pour rendre compte de l'échec que constitue le doute pour la pensée, montrer en quoi le doute peut conduire d'une part à l'incertitude, donc au silence de la raison, mais aussi à l'inaction. Mais ces deux limites ne valent que si on demande à la pensée de trouver la vérité coûte que coûte et si on demande à la pensée d'éclairer nos actes. Or la philosophie est une pensée qui, si elle cherche le vrai et pose des question, n'obtient pas nécessairement une réponse. Et pourtant le philosophe continue de penser De même, dans nos actes, il y a toujours une part d'incertitude et de risque qui ne sont pas nécessairement le signe d'un échec, mais la reconnaissance de la complexité du monde dans lequel on agit. Ainsi Descartes a montré, pendant tout le temps où il doutait de la science et de ses connaissances, qu'il était nécessaire d'établir une morale par provision, morale qui nous permet encore d'agir quand bien même nous n'avons plus aucune certitude. Autrement dit, si le doute peut m'aider à trouver le vrai, le rapport au monde qui est le mien n'est pas qu'un rapport théorique : j'ai beau douter du savoir, je dois agir et cette urgence de l'action rend impossible une incertitude. Pourquoi ?

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 7602 mots (soit 11 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Le doute est-il utile à la connaissance et nuisible à l'action ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • amnesia015-227528 (Hors-ligne), le 13/01/2014 é 13H03.
  • eloi66 (Hors-ligne), le 12/02/2012 é 12H11.
  • tours45 (Hors-ligne), le 02/01/2012 é 02H17.
  • noria (Hors-ligne), le 27/12/2011 é 27H15.
  • jeandu69 (Hors-ligne), le 26/12/2011 é 26H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Le doute est la condition du progrès de la connaissance. Mais, relativement à l'action, le doute a plutôt tendance à la desservir. Entre agir et réfléchir, il faut faire un choix. Concernant l'action, on doit s'en tenir à des décisions sur lesquelles on ne revient pas. MAIS, le doute, loin de nuire à l'action, il la prépare. C'est agir de manière aveugle que de croire que ce que l'on fait en obéissant à une impulsion doit forcément donner un résultat positif. La réussite d'une action ne peut être dûe au hasard.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit