LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on dire que ce qui fait la valeur d'un e ... Un monde sans justice est-il humain ? >>


Partager

Douter, est-ce renoncer à la vérité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Douter, est-ce renoncer à la vérité ?



Publié le : 12/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Douter, est-ce renoncer à la vérité ?
Zoom

Pour la plupart des personnes, le doute remet en question la vérité et serait donc le contraire de la vérité. Mais douter d'une idée habituellement considérée comme vraie est-ce vraiment renoncer à la vérité ? Dans un premier temps nous verrons s'il ne faut jamais douter, puis s'il faut toujours douter en enfin s'il faut douter raisonnablement.

Ne serait-ce pas au contraire ne jamais douter qui est un renoncement à la vérité ? En effet,, si je ne doute jamais e rien  c'est que je crois tout savoir. Mais comme je ne suis pas Dieu, il y a de grandes chances que je me trompe. Donc ne jamais douter c'est ne pas savoir que je ne sais pas, c'est donc de la bêtise, de l'ignorance.

Ainsi je me trompe sans même le savoir je m'éloigne de la vérité car je considère comme vraie des choses fausses. Par exemple au 17 ième siècle, tout le monde pensait que la terre était le centre de l'univers et personne ne doutait de cela. Mais lorsque Galilée, par ses observations et ses calculs, a constaté qu'il semblait plutôt que la terre tournât autour du soleil, personne ne l'a cru car personne ne doutait du géocentrisme. Galilée fût même contraint par l'église d'abandonner sa thèse et de déclarer s'être trompé. Cela montre que ne pas douter pousse même a rejeter la vérité  et que parfois on préfère être dans l'ignorance plutôt que d'accepter une vérité dérangeante.

Donc il est nécessaire de douter de croyance ou d'opinion qui ne sont pas réellement fondé pour chercher la vérité. Darwin a douté de l'idée répandue du créationnisme et grâce à ses recherches a émis la théorie de l'évolution, théorie qui est a présent très répandue mais qui ne serait peut-être jamais apparue su Darwin n'avait pas douté.

On peut donc affirmer que ne jamais douter et le signe de l'ignorance c'est-à-dire le contraire de la vérité. Mais, passer sa vie à douter n'est pas renoncer a la vérité ?

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5452 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Douter, est-ce renoncer à la vérité ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • paulineQQ39-273373 (Hors-ligne), le 02/03/2016 é 02H11.
  • sousou-264221 (Hors-ligne), le 23/10/2015 é 23H15.
  • jiji61-259570 (Hors-ligne), le 01/05/2015 é 01H18.
  • blabla-253298 (Hors-ligne), le 27/01/2015 é 27H17.
  • philo-252133 (Hors-ligne), le 12/01/2015 é 12H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Le doute est une attitude ordinaire de l'esprit, quand il se reconnaît inapte à juger ; le jaloux doute, de même que l'éternel indécis, ou le scientifique, conscient de la difficulté de valider une hypothèse. Aussi différents que soient ces trois sortes de doute, elles manifestent chacune une forme d'incertitude donc une certaine distance vis-à-vis de la vérité. Mais s'agit-il pour autant d'un renoncement à la vérité ? Le problème philosophique qui apparaît ici est celui de la définition de la vérité et de moyens par lesquels l'esprit peut atteindre : se donne-t-elle directement à l'esprit ou bien doit-on l'inventer, l'élaborer ? Peut-il la reconnaître ou le risque de l'erreur exige-t-il de douter avant de juger ? C'est le problème que nous étudierons en montrant, dans un premier temps, que le doute ordinaire manifeste l'impuissance de l'esprit a atteindre la certitude, puis, dans un deuxième temps, que le renoncement à la vérité ne mène pas forcément au doute, avant de nous demander si le doute ne serait pas la seule manière pour l'esprit de poursuivre son idéal de vérité.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Descartes, Méditations Métaphysiques Kant, Critique de la raison pure Hume, Enquête sur l'entendement humain Alain, Propos sur le bonheur

    Ajouté par Olivier21753

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit