A-t-on le droit de discuter le droit ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les droits de l'homme sont-ils universels ? Les droits de l'homme sont-ils vraiment des d ... >>


Partager

A-t-on le droit de discuter le droit ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : A-t-on le droit de discuter le droit ?



Publié le : 25/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

A-t-on le droit de discuter le droit ?
Zoom

Par l'obéissance, il assure l'ordre ; par la résistance il assure la liberté. Et il est bien clair que l'ordre et la liberté ne sont point séparables, car le jeu des forces, c'est-à-dire la guerre privée, à toute minute, n'enferme aucune liberté ; c'est une vie animale, livrée à tous les hasards. Donc les deux termes, ordre et liberté, sont bien loin d'être opposés ; j'aime mieux dire qu'ils sont corrélatifs. La liberté ne va pas sans l'ordre ; l'ordre ne vaut rien sans la liberté.Obéir en résistant, c'est tout le secret. Ce qui détruit l'obéissance est anarchie ; ce qui détruit la résistance est tyrannie. Ces deux maux s'appellent, car la tyrannie employant la force contre les opinions, les opinions, en retour, emploient la force contre la tyrannie ; et inversement, quand la résistance devient désobéissance, les pouvoirs ont beau jeu pour écraser la résistance, et ainsi deviennent tyranniques. Dès qu'un pouvoir use de force pour tuer la critique, il est tyrannique. ALAIN POUR DÉMARRERL'équilibre entre ordre et liberté, quine vont pas l'un sans l'autre, permet seul d'échapper à la tyrannie. On retrouve ici des idées classiques voisines de celles que Rousseau, par exemple, a exprimées : il n'y a pas de liberté sans lois.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : A-t-on le droit de discuter le droit ? Corrigé de 2145 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "A-t-on le droit de discuter le droit ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • hjjjluioiuoi-209312 (Hors-ligne), le 16/05/2013 é 16H13.
  • Solene33592 (Hors-ligne), le 17/05/2009 é 17H22.
  • Luc11319 (Hors-ligne), le 29/03/2009 é 29H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    A-t-on le droit de discuter le droit ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit