NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'indignation face à l'injustice n'est-elle ... Quelle est la norme de justice des lois posi ... >>


Partager

Le droit fondé sur la force peut-il être juste ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le droit fondé sur la force peut-il être juste ?



Publié le : 28/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

	Le droit fondé sur la force peut-il être juste ?
Zoom


La justice est une application du droit. Le droit, pour s’appliquer et être respecter doit se faire valoir par une force. Mais cela signifie-t-il qu’il est fondé par le plus fort ? Si tel est le cas, le droit fondé sur la force peut-il être juste ? Est-ce que l’on peut dire, comme dans la fable, que la raison du plus fort est toujours la meilleure, et de fait la plus juste ? Si tel n’est pas le cas, peut-on envisager que le droit se passe de la force ? Avec quelle force peut-on appliquer un droit qui puisse aussi être juste ?



Quelle solution apporter alors ? ·         Nous devrons donc nous soucier ici  de la légitimité du droit (essentiellement du droit positif), et de son apparente impossibilité à être à la fois juste et du plus fort. Nous devrons donc tenter de répondre une problématique mêlant deux termes que tout oppose : droit du plus fort et justice.   Problématisation. La justice est une application du droit. Le droit, pour s'appliquer et être respecter doit se faire valoir par une force. Mais cela signifie-t-il qu'il est fondé par le plus fort ? Si tel est le cas, le droit fondé sur la force peut-il être juste ? Est-ce que l'on peut dire, comme dans la fable, que la raison du plus fort est toujours la meilleure, et de fait la plus juste ? Si tel n'est pas le cas, peut-on envisager que le droit se passe de la force ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1626 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Le droit fondé sur la force peut-il être juste ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • bbdu92160-216492 (Hors-ligne), le 21/10/2013 é 21H12.
  • malow7-192243 (Hors-ligne), le 24/12/2012 é 24H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Rousseau: liberté et droit

    Renoncer à sa liberté c'est renoncer à sa qualité d'homme, aux droits de l'humanité, même à ses devoirs. Il n'y a nul dédommagement possible pour quiconque renonce à tout. Une telle renonciation est incompatible avec la nature de l'homme, et c'est ôter toute moralité à ses actions que d'ôter toute liberté à sa volonté. Enfin c'est une convention vaine et contradictoire de stipuler (*) d'une part une autorité absolue et de l'autre une obéissance sans bornes. N'est-il pas clair qu'on n'est engagé à rien envers celui dont on a droit de tout exiger, et cette seule condition, sans équivalent, sans échange n'entraîne-t-elle pas la nullité de l'acte ? Car quel droit mon esclave aurait-il contre moi, puisque tout ce qu'il a m'appartient, et que son droit étant le mien, ce droit de moi contre moi-même est un mot qui n'a aucun sens ?

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit