LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La matière est-elle perceptible ? La morale n'est-elle qu'un ensemble de conven ... >>


Partager

Le droit peut-il être naturel ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le droit peut-il être naturel ?



Publié le : 12/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le droit peut-il être naturel ?
Zoom

L'idée de droit naturel est un archaïsme. L'homme est soumis à des inclinations aveugles. C'est après-coup que le droit positif doit s'adapter aux circonstances afin de définir ce qu'est le juste.

MAIS...

Même s'il existe des lois injustes, les hommes sont cependant d'accord pour reconnaître, en principe tout du moins, que la justice est identique à l'égalité. Le droit naturel n'est donc pas qu'une chimère comme en témoigne l'histoire d'antigone.



A quoi bon proclamer ce droit naturel s'il est inconsistant et si, de surcroît, il doit disparaître dès qu'il y a société (c'est-à-dire instauration d'un droit positif) ?L'usage de l'expression, aux XVIIe et xviiie siècles, est justifié d'un point de vue polémique : pour retirer au droit la transcendance que lui conféraient les théories affirmant son origine divine (c'est bien cette origine qu'affirme Antigone). Un droit émanant de Dieu est invariable, il est imposé à l'humanité et instaure un ordre politique qui devient lui-même « sacré «. La « nature « à laquelle il est fait allusion n'est donc pas celle qu'a créée Dieu, elle désigne celle que l'on suppose présente en tout homme (même si, pour ce faire, on a souvent tendance, comme le signale Rousseau, à accorder à ce dernier des qualités, la raison par exemple, qu'il n'a pu acquérir que progressivement). Sans doute devrait-elle être elle aussi invariable ou universelle, et c'est pourquoi le « droit naturel « est le plus souvent conçu comme l'arrière-fond des droits positifs, dont on est bien obligé de constater la variabilité. Le « droit naturel « désigne alors ce qui est commun à tous les hommes eux-mêmes naturels - une humanité en quelque sorte initiale et devenue introuvable -, et il a l'avantage de désigner ce que devraient respecter, ou retrouver par des voies inédites, les droits positifs.  Pour obtenir la suite et la fin de ce devoir un second et dernier code PassUp vous est demandé.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4720 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le droit peut-il être naturel ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • buddy-222284 (Hors-ligne), le 03/02/2014 é 03H19.
  • afterjune-222384 (Hors-ligne), le 01/02/2014 é 01H12.
  • pauline54981 (Hors-ligne), le 24/01/2010 é 24H14.
  • Wail45176 (Hors-ligne), le 21/01/2010 é 21H18.
  • Dong54085 (Hors-ligne), le 17/01/2010 é 17H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit