NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on, et comment, parvenir à une connaissa ... Affirme-t-on sa liberté en refusant d'admettr ... >>


Partager

A-t-on le droit de renoncer à sa liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : A-t-on le droit de renoncer à sa liberté ?



Publié le : 17/10/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

A-t-on le droit de renoncer à sa liberté ?
Zoom

– Cette question pose le problème auquel le texte de Rousseau tente de répondre : la liberté est-elle un bien constitutif, inaliénable de l'homme et, dans ce cas, peut-on légitimement, volontairement dire non à ce qui nous constitue ? Bref, a-t-on le droit de choisir de ne pas être libre ?
 – La liberté est la valeur suprême de la morale : la plus haute qualité humaine est de ne jamais nuire à autrui. Puisque la liberté est une valeur, cela signifie qu'elle vaut vraiment la peine qu'on vive pour elle, qu'on la défende parfois jusqu'à mourir (cf. la lutte des peuples pour leur indépendance). On meurt donc pour obtenir le droit d'être libre. Ces morts se sont-ils sacrifiés pour rien ?
 – La liberté est donc une conquête, une valeur dont on prend lentement conscience, et qui reste fragile. Il n'y a pas de leçons de l'histoire pensait Hegel. On oublie vite les guerres, les tragédies révolutionnaires, les dictatures. On considère souvent qu'être un « homme tranquille « suffit. Platon disait : « La punition de ceux qui ne veulent pas s'occuper des affaires publiques, c'est qu'ils acceptent obligatoirement d'être gouvernés, opprimés peut-être, par des gens pires qu'eux-mêmes. «
 – Ainsi, renoncer au droit à la liberté serait nier l'histoire de la libération de l'homme, à cet effort, qu'à chaque génération, il faut améliorer. Car même s'il s'agit de ma liberté, j'engage par mon choix l'humanité entière. Je suis responsable (cf. Kant et Sartre). « La paresse et la lâcheté sont les causes qui expliquent qu'un si grand nombre d'hommes, après que la nature les a affranchis depuis longtemps d'une direction étrangère, restent cependant, volontiers, leur vie durant, mineurs, et qu'il soit si facile à d'autres de se poser en tuteurs des premiers. Il est si aisé d'être mineur ! Si j'ai un livre qui me tient lieu d'entendement, un directeur qui me tient lieu de conscience, un médecin qui décide pour moi du régime qui me convient, etc., je n'ai vraiment pas besoin de me donner de peine moi-même. Je n'ai pas besoin de penser, pourvu que je puisse payer; d'autres se chargeront bien pour moi de cette ennuyeuse occupation. « (Kant) Je n'ai pas le droit de renoncer à la liberté car c'est refuser ma qualité d'homme et nier ma spécificité : la raison.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 13780 mots (soit 19 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "A-t-on le droit de renoncer à sa liberté ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Imanado-268718 (Hors-ligne), le 24/12/2015 é 24H10.
  • fallbrice (Hors-ligne), le 14/05/2012 é 14H12.
  • alex12776 (Hors-ligne), le 19/11/2008 é 19H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit