La dualisme des substances ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La distinction du corporel et du spirituel ? ... La critique matérialiste ? >>


Partager

La dualisme des substances ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La dualisme des substances ?



Publié le : 3/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La dualisme des substances ?
Zoom

 

Du latin substare, « se tenir en-dessous «. Au sens strict, chez Descartes, la substance est ce qui n'a besoin de rien d'autre pour exister : seul Dieu est tel.

Mais en un autre sens, la substance est le support permanent des attributs ou qualités : ainsi la « sub­stance pensante « a pour attribut principal la pensée.

 



* La substance pensante est plus facile à connaître que le corps. ■ Au brouillon * Distinction doute méthodique-doute sceptique. * « j'étais sujet à faillir autant qu'un autre « : l'erreur, le doute et le cogito sont des démarches universalisables, non singulières. * Paralogisme = raisonnement faux, mais de bonne foi. * Le cogito permet d'échapper au néant (penser que « tout est faux «, c'est néantiser le monde) : il a une portée métaphysique plus que psychologique (cf ce qui est dit de l'âme : sa nature « n'est que de penser «). * Substance = ce qui se tient en dessous (support pour la pensée, qui ne peut être produite par le néant). * « je pouvais feindre que je n'avais aucun corps... « : toute réalité matérielle peut être niée puisqu'elle dépend de nos sens. * Souligner comment le maintien du doute et la multiplication de ses raisons d'être renforcent la certitude d'être un sujet pensant (en train de penser). ■ Ouvertures possibles * Si la nature de l'âme « n'est que de penser « et si elle est, à cause même de cette nature, distincte du corps et plus facile à connaître que lui, comment concevoir ensuite les relations entre l'âme et le corps ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La dualisme des substances ?
Corrigé de 820 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La dualisme des substances ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

DUALISME. n.m. (lat. dualis « au nombre de deux »). ♦ 1° Sens général. Dualité, c'est-à-dire ce qui comporte deux éléments ou deux réalités indépendantes (opposé à « monisme » et à « pluralisme ») ; par exemple, le dualisme du réel et de l'idéal, ou le dualisme cartésien de l'âme et du corps, formant deux substances séparées, hétérogènes et cependant interactives. ♦ 2° Sens particulier. Doctrine remontant au mazdéisme et reprise par les manichéens selon laquelle il y aurait au fondement de tout l'univers deux principes opposés, irréductibles, le Bien et le Mal.

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

La dualisme des substances ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit