LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Sens et valeur du travail ? La vérité comme valeur >>


Partager

La durée et la mémoire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La durée et la mémoire ?



Publié le : 2/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La durée et la mémoire ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La durée et la mémoire ?




Il s'agit de tenter une description directe de l'apparaître du temps qui mette à nu la constitution de la durée. « Comment se constituent le temps lui-même, la durée et la succession des objets ? » Telle est la question directrice de l'enquête husserlienne. Pour dégager ces phénomènes, Husserl propose de suspendre l'examen du « temps objectif », c'est-à-dire du temps mesuré par l'horloge, du temps cosmologique (temps de la nature) pour s'en tenir uniquement à la description du flux temporel originaire de la conscience, c'est-à-dire la manière dont le temps se constitue en apparaissant à la conscience. A l'aide du concept de rétention, Husserl va montrer que la succession temporelle n'est pas de l'ordre d'une juxtaposition linéaire d'instants, mais d'un flux unifié et continu. L'ÉNIGME DE LA SUCCESSION ET LA MÉMOIREUn tel flux mérite bien le nom de durée puisqu'il naît de l'interpénétration des trois moments du temps : le passé se prolonge dans le présent et le présent s'enfle déjà des possibles que lui ouvre l'avenir. Le philosophe français Bergson consacre à la durée de très profondes analyses en la définissant comme « la masse fluide de notre existence psychologique tout entière », c'est-à-dire la manière dont les états psychiques se succèdent en se fondant les uns dans les autres. Cette fusion, cette « zone mobile » de devenir forme le tissu même de la temporalité. Bergson va opposer ce temps originaire de la durée au temps mathématique, objectif, mesurable, temps recomposé par notre intelligence pour les besoins de son action. Pour Bergson, il est clair que « la durée vécue par notre conscience est une durée au rythme déterminé, bien différente du temps dont parle le physicien ».


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1533 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La durée et la mémoire ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

  • BERGSON: "La pure durée pourrait bien n'être qu'une succession de changements qualitatifs qui se fondent, qui se pénètrent, sans contours précis, sans aucune tendance à s'extérioriser les uns par rapport aux autres, sans aucune parenté avec le nombre: ce serait l'hétérogénéité pure."
  • BERGSON: "La durée toute pure est la forme que prend la succession de nos états de conscience quand notre moi se laisse vivre, quand il s'abstient d'établir une séparation entre l'état présent et les états antérieurs."
Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit