NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-ce la division du travail qui entraîne l' ... Dans quel cadre l'échange peut-il s'effectuer ... >>


Partager

L'échange est-il possible sans la monnaie ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'échange est-il possible sans la monnaie ?



Publié le : 5/4/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

L'échange est-il possible sans la monnaie ?
Zoom

L'échange monétaire, qui est l'échange proprement dit. est lui aussi un phénomène social et ne dérive pas du troc. La monnaie, en effet, n'est pas une marchandise : elle est constituée, à l'origine, d'objets qui ont valeur de symboles, qui sont des ornements sans utilité pratique (coquillages, perles, bracelets, etc. ). L'or lui-même «ne sert à rien que de pouvoir obtenir de quoi servir à tout«, selon l'expression de Simiand, c'est-à-dire que sa valeur repose sur «une croyance et une foi sociale«. En ce sens, toute monnaie est fiduciaire, c'est-à-dire qu'elle repose sur la confiance, qui est un phénomène social.



Toutefois, il est indispensable, auparavant de les rendre égaux. Aussi faut-il que toutes choses soient en quelque façon comparables, quand on veut les échanger. C'est pourquoi on a recours à la monnaie, qui est, pour ainsi dire, un intermédiaire. Elle mesure tout, la valeur supérieure d'un objet et la valeur inférieure d'un autre, par exemple combien il faut de chaussures pour équivaloir à une maison ou à l'alimentation d'une personne, faute de quoi, il n'y aura ni échange ni communauté de rapports. Ce rapport ne serait pas réalisé s'il n'existait un moyen d'établir l'égalité entre des choses dissemblables. Il est donc nécessaire de se référer pour tout à une mesure commune, comme nous l'avons dit plus haut. Et ce besoin, c'est exactement le besoin que nous avons les uns des autres, lequel sauvegarde la vie sociale; car sans besoins, et sans besoins semblables, il n'y aurait pas d'échanges, ou les échanges seraient différents. La monnaie est devenue, en raison d'une convention, pour ainsi dire, un moyen d'échange pour ce qui nous fait défaut. C'est pourquoi on lui a donné le nom de « nomisma « parce qu'elle est d'institution, non pas naturelle, mais légale, et il n'est pas en notre pouvoir soit de la changer, soit de décréter qu'elle ne servira plus. En conséquence, ces échanges réciproques auront lieu, quand on aura rendu les objets égaux.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2354 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'échange est-il possible sans la monnaie ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Pauline (Hors-ligne), le 18/10/2010 é 18H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • ARISTOTE: "Il n'est pas aisé de transporter toutes les denrées naturellement indispensables; c'est pourquoi pour les troquer on convint de quelque chose que l'on pût aussi bien donner que recevoir, et qui, tout en étant elle-même au nombre des choses utiles, ait la faculté de changer facilement de mains pour les besoins de la vie."
    • ARISTOTE: "La monnaie est une sorte d'intermédiaire qui sert à apprécier toutes choses en les ramenant à une commune mesure."
    • LOCKE: "Nous voilà parvenus à l'usage de l'argent nommayé, cad à une chose durable, que l'on peut garder longtemps, sans craindre qu'elle se gâte et se pourrisse; qui a été établie par le consentement mutuel des hommes; et que l'on peut échanger pour d'autres choses nécessaires et utiles à la vie, mais qui se corrompent en peu de temps.
    • MARX: "L'argent est un cristal qui se forme spontanément dans les échanges par lesquels les divers produits du travail sont en fait égalisés entre eux et par cela même transformés en marchandises."
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit