NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les journalistes font-ils la politique ? La politique peut-elle recevoir son principe ... >>


Partager

L'efficacité en politique est-elle un critère de valeur ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'efficacité en politique est-elle un critère de valeur ?



Publié le : 28/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
L'efficacité en politique est-elle un critère de valeur ?




Il s'agit donc de s'interroger sur ce que peut l'homme et plus précisément l'homme politique confronté à la prétendue fortune. Le chapitre 25 débute de la sorte : « Je n'ignore pas que beaucoup ont été et sont dans l'opinion que les choses du monde soient de telle sorte gouvernées par la fortune et par les dieux, que les hommes avec leur sagesse ne puissent les corriger (...) Cette opinion a été plus en crédit de notre temps à cause des grands changements qu'on a vus et voit chaque jour dans les choses, en dehors de toute conjecture humaine. » Cette opinion commune, alimentée par les malheurs du temps, l'instabilité politique propre à l'Italie de la Renaissance, amène à une sorte de désespoir. L'action humaine serait vaine et réduite à l'impuissance face à la Providence et à ses desseins impénétrables (la Providence répond à cette idée que le cours de l'histoire est régi par la volonté divine) ou encore face à la puissance aveugle et hasardeuse de la fortune. Or cette conception ruinerait toute tentative machiavélienne et plus radicalement tout essai de penser l'action politique et ses conditions. Ce chapitre s'inscrit donc au coeur de deux préoccupations propres à Machiavel. D'une part il s'agit comme dans tout le « Prince » de proposer les conditions d'une action politique efficace, et d'une stabilité politique qui fait cruellement défaut à l'Italie. D'autre part, Machiavel balaye toute différence entre histoire sacrée et histoire profane : ainsi comme il avait précédemment éliminé toute différence essentielle entre un législateur sacré comme Moise et un législateur profane, comme Thèsée ou Lycurgue, Machiavel place-t-il ici la Providence et la Fortune sur le même plan. La formule ici éclaire le double projet de Machiavel dans notre passage.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4214 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'efficacité en politique est-elle un critère de valeur ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit