LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La justice est-elle une vertu ou une illusio ... D'où vient la nécessité d'opposer société et ... >>


Partager

L'égalité des droits suffit-elle à fonder une société juste ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'égalité des droits suffit-elle à fonder une société juste ?



Publié le : 27/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

	L'égalité des droits suffit-elle à fonder une société juste ?
Zoom

L’égalité, sur le plan moral et politique, est un principe en vertu duquel des êtres possédant un même attribut doivent être traités identiquement pour tout ce qui regarde l’exercice de cet attribut. En ce sens, l’article VI de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen fixe les modalités d’application de ce principe sous la forme de l’égalité juridique – c’est l’égalité de tous les citoyens devant les prescriptions de la loi ; celle-ci « doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse « – et de l’égalité politique, c’est le droit de tous à participer à la formation de la loi et à l’exercice des fonctions publiques.

De ce point de vue, l’égalité des droits semble pouvoir fonder une société juste, c’est-à-dire égalitaire sur le plan moral et politique. Toutefois, la justice n’est pas que morale ou politique, mais également sociale. En ce sens, quelle justice l’égalité de droit des citoyens permet-elle de fonder ? Dès lors l’égalité des droits pourrait bien permettre de fonder une société juste, mais, à elle seule, ne suffirait pas. Pour comprendre cela, nous devrons distinguer ce qui est nécessaire et suffisant, de ce qui est nécessaire, mais non suffisant.



L'idée d'une Déclaration des droits de l'homme et du citoyen est soumise à une tension interne, du fait de la présence de deux notions antagonistes : l'homme et le citoyen. En effet, l'égalité entre les hommes est indissociable de l'idée d'universalité ; à l'inverse, l'égalité entre citoyens renvoie à une égalité historiquement ou géographiquement déterminée, au fait, par exemple, d'être né dans tel ou tel État démocratique. Tel est le cas de la citoyenneté grecque, qui fait de l'égalité une qualité discriminante, propre aux cercles des citoyens. Rappelons que dans la Grèce antique ne sont pas citoyens les étrangers, les esclaves, les femmes, les travailleurs, etc. Cette scission se trouve résumée dans la théorie des deux égalités que Platon propose au livre VI des Lois.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1360 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " L'égalité des droits suffit-elle à fonder une société juste ?" a obtenu la note de :

5.2 / 10

Corrigé consulté par :
  • maxime59268 (Hors-ligne), le 27/02/2010 é 27H14.
  • Elilianne59252 (Hors-ligne), le 25/02/2010 é 25H16.
  • Alexis31285 (Hors-ligne), le 28/04/2009 é 28H16.
  • Antoine28374 (Hors-ligne), le 02/04/2009 é 02H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit