NoCopy.net

L'ÉGLISE DE MARISSEL, PRÈS DE BEAUVAIS (Jean-Baptiste Corot)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LA CHARRETTE. SOUVENIR DE MARCOUSSIS (Jean-Ba ... LE CATALPA, SOUVENIR DE VILLE-D'AVRAY (Jean-B ... >>
Partager

L'ÉGLISE DE MARISSEL, PRÈS DE BEAUVAIS (Jean-Baptiste Corot)

Beaux-arts

Aperçu du corrigé : L'ÉGLISE DE MARISSEL, PRÈS DE BEAUVAIS (Jean-Baptiste Corot)



document rémunéré

Document transmis par : ???


Format: Document en format FLASH protégé

L'ÉGLISE DE MARISSEL, PRÈS DE BEAUVAIS (Jean-Baptiste Corot)
Zoom

C'est au printemps de l'année 1866 que Corot se rend à Beauvais. Il séjourne chez un M. Wallet, avec qui il est devenu ami depuis quelques années. Il peint deux vues de l'église de Marissel : la première est conservée au musée du Louvre et la seconde se trouve dans une collection particulière. Présenté au Salon de 1867, le tableau du Louvre sera très apprécié.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'ÉGLISE DE MARISSEL, PRÈS DE BEAUVAIS (Jean-Baptiste Corot) Corrigé de 267 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'ÉGLISE DE MARISSEL, PRÈS DE BEAUVAIS (Jean-Baptiste Corot)" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Lorsqu'on approche de ceux qui sont plus près de nous, on trouve un autre embarras, qui n'est pas moins considérable. Jean-Baptiste de Boyer, marquis d'Argens, Lettres juives, vol. 2, Gallica

Ajouté par webmaster

(...) il m'arrive même d'arrêter en quelques traits les ballets et les décors de l'Opéra sur un bout de papier, au fond de mon chapeau., Camille COROT, cité par Th. SILVESTRE, -in Corot raconté par lui-même..., p. 85.

Ajouté par webmaster

La tragédie purge donc les passions à peu près comme les remèdes guérissent, et comme les armes défensives garantissent des coups des armes offensives. Jean-Baptiste Dubos, Réflexions critiques sur la poésie et la peinture

Ajouté par webmaster

Jean-Charles se réjouissait sincèrement des bonnes nouvelles que sa famille apprenait sur le compte de Victor. Jean-Baptiste Caouette, le Vieux Muet

Ajouté par webmaster

Jean-Charles se réjouissait sincèrement des bonnes nouvelles que sa famille apprenait sur le compte de Victor. Jean-Baptiste Caouette, le Vieux Muet

Ajouté par webmaster

Une tapisserie de la décollation de saint Jean-Baptiste., MËmËe DE SÉVIGNÉ, Lettres, 587, -in LITTRÉ.

Ajouté par webmaster

(...) nous nous voyons de trop près -(pour connaître nos défauts), l'oeil se confond avec l'objet, et nous ne sommes pas assez détachés de nous-mêmes pour nous considérer d'un regard distinct, et nous voir d'une pleine vue (...), BOSSUET, Sermons, M.-A. de Beauvais, II.

Ajouté par webmaster

Le Temps, cette image mobile - De l'immobile éternité. Odes, III, 2 Rousseau, Jean-Baptiste

Ajouté par webmaster

Oh! Jean-Baptiste, viens boire trois décis., R. FRISON-ROCHE, Premier de cordée, p. 86 (1941).

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

L'ÉGLISE DE MARISSEL, PRÈS DE BEAUVAIS (Jean-Baptiste Corot)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo