NoCopy.net

Eloge de la passion

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Raison et passion Autrui: fiction de l'esprit ? >>


Partager

Eloge de la passion

Philosophie

Aperçu du corrigé : Eloge de la passion



Publié le : 27/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Eloge de la passion
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Eloge de la passion




Cependant le texte principal sur la sublimation reste Un souvenir d'enfance de Léonard de Vinci (1910). Le souvenir est le suivant : « Je semble avoir été destiné à m'occuper tout spécialement du vautour, écrit Léonard, car un des premiers souvenir d'enfance est qu'étant au berceau, un vautour vint à moi, m'ouvrit la bouche avec sa queue et plusieurs fois me frappa avec sa queue entre les lèvres ». Bien entendu ce récit peut n'avoir aucune objectivité et être une reconstruction. Or Freud ne dispose que d'un matériel fort réduit pour interpréter cet unique souvenir d'enfance : quelques éléments biographiques peu sûrs, des textes et des dessins des fameux Carnets et enfin surtout l'oeuvre artistique. En fait Freud s'appuie sur la symbolique dégagée par l'expérience psychanalytique et sur la symbolique des légendes et des mythes (en particulier de l'Égypte ancienne concernant le vautour). D'emblée il compare le souvenir au moins en partie reconstruit, avec la préhistoire fabuleuse que s'attribuent les peuples. Il retrouve dans le souvenir d'enfance de Léonard, la théorie sexuelle infantile de la mère phallique que l'expérience psychanalytique met en rapport avec une relation érotique intense à la mère et avec un type d'homosexualité vraisemblable chez le peintre, même si elle n'est restée que platonique. Freud cite alors le fameux sourire énigmatique des figures féminines ou masculines dans les tableaux de Léonard, et même il reprend à son compte la « découverte » de son disciple O. Pfister qui voyait le contour d'un vautour, symbole de la maternité, dans l'enroulement compliqué du manteau de Marie penchée sur l'enfant Jésus, telle qu'elle est représentée dans l'admirable sainte Anne du Louvre. Toute cette partie de l'interprétation freudienne a été vivement contestée : la documentation historique est incomplète et surtout l'oiseau du souvenir n'est pas un vautour (Freud a été trompé par la traduction) mais un milan ; dès lors le rapprochement avec le symbolisme égyptien du vautour n'est plus tenable et il ne peut plus être question d'en retrouver l'image dans la sainte Anne du Louvre.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Eloge de la passion Corrigé de 3700 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Eloge de la passion" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • marine1997-250170 (Hors-ligne), le 16/12/2014 é 16H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Eloge de la passion

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit