NoCopy.net

Encyclopédie (littérature): La périphrase

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Encyclopédie (littérature): La période Encyclopédie (littérature): La personnificati ... >>
Partager

Encyclopédie (littérature): La périphrase

Encyclopédie

Aperçu du corrigé : Encyclopédie (littérature): La périphrase



Format: Document en format FLASH protégé

Encyclopédie (littérature): La périphrase
Zoom

La périphrase est une construction qui mots pour exprimer une notion, alors aurait pu suffire. Le mot périphrase est formé à partir signifiant : qui tourne autour. Exemples: - «L'animal pervers», «la rampante bête» désignent un serpent déjà nommé, dans la fable L'homme et la couleuvre (La Fontaine). - «La capitale de l'Italie», «la ville des Césars», «la ville éternelle», «la ville des papes» désignent Rome. a Remarques - La périphrase vise généralement à éviter une répétition. Les deux exemples cités montrent qu'elle peut aussi apporter un complément d'information ou modifier le point de vue. - La périphrase connut son âge d'or au XVIIe siècle; les précieuses l'utilisèrent jusqu'à l'excès : le pain était «le soutien de la vie»; les fauteuils étaient «les commodités de la conversation» (Somaize, Dictionnaire des précieuses, 1660). Il convient de distinguer la périphrase de l'euphémisme, de la circonlocution et du stéréotype.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Encyclopédie (littérature): La périphrase Corrigé de 144 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Encyclopédie (littérature): La périphrase" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

(...) le but d'une -Encyclopédie est de rassembler les connaissances éparses sur la surface de la terre, d'en exposer le système général aux hommes avec qui nous vivons, et de le transmettre aux hommes qui viendront après nous (...) Quand on vient à considérer la matière immense d'une -Encyclopédie, la seule chose qu'on aperçoive distinctement, c'est que ce ne peut être l'ouvrage d'un seul homme. Et comment un seul homme, dans le court espace de sa vie, réussirait-il à connaître et à développer le système universel de la nature et de l'art?, Encyclopédie (DIDEROT), art. -Encyclopédie.

Ajouté par webmaster

L'-Encyclopédie est un monument qui honore la France; aussi fut-elle persécutée dès qu'elle fut entreprise. Le discours préliminaire qui la précéda était un vestibule d'une ordonnance magnifique et sage, qui annonçait le palais des sciences; mais il avertissait la jalousie et l'ignorance de s'armer. On décria l'ouvrage avant qu'il parût; la basse littérature se déchaîna; on écrivit des libelles diffamatoires contre ceux dont le travail n'avait pas encore paru. Mais à peine l'-Encyclopédie a-t-elle été achevée que l'Europe en a reconnu l'utilité; il a fallu réimprimer en France et augmenter cet ouvrage immense qui est de vingt-deux volumes -in-folio (...), VOLTAIRE, Dict. philosophique, Introd. aux questions sur l'Encyclopédie.

Ajouté par webmaster

La littérature est la vie prenant conscience d'elle-même lorsque dans l'âme d'un homme de génie elle rejoint sa plénitude d'expression (...) la littérature est le lieu de rencontre de deux âmes (...) la littérature est la pensée accédant à la beauté dans la lumière (...), Ch. DU BOS, Qu'est-ce que la littérature?, IV, La littérature et le verbe, p. 88-89.

Ajouté par webmaster

(...) dans la «littérature engagée», l'-engagement ne doit, en aucun cas, faire oublier la -littérature (...) notre préoccupation doit être de servir la littérature en lui infusant un sang nouveau, tout autant que de servir la collectivité en essayant de lui donner la littérature qui lui convient., SARTRE, Situations II, p. 30.

Ajouté par webmaster

Passage de la littérature classique à la littérature didactique, descriptive et sentimentale. François René, vicomte de Chateaubriand, Essai sur la littérature anglaise, Gallica

Ajouté par webmaster

Tous ces goûts, tous ces talents divers, tous ces arts d'agrément, tous ces métiers (car elle n'omettait pas même les métiers), faisaient d'elle -(MËmËe de Genlis) une Encyclopédie vivante, qui se piquait d'être la rivale et l'antagoniste de l'autre -Encyclopédie (...), SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, 14 oct. 1850, t. III, p. 20.

Ajouté par webmaster

J'ai de la périphrase écrasé les spirales (...), HUGO, les Contemplations, I, VII.

Ajouté par webmaster

La littérature des anciens est chez les modernes une littérature transplantée : la littérature romantique ou chevaleresque est chez nous indigène, et c'est notre religion et nos institutions qui l'on fait éclore., MËmËe DE STAëL, De l'Allemagne, II, XI.

Ajouté par webmaster

Le mot moraliste signifiait jadis : observateur et peintre des moeurs. Il a, sans perdre un tel sens, pris petit à petit celui de moralisateur. La littérature française, littérature de moralistes, serait-elle une littérature de moralisateurs?, G. DUHAMEL, Défense des lettres, IV, V.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Encyclopédie (littérature): La périphrase

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature