NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'historien peut-il faire l'économie d'une ph ... Exister est-ce refuser la mort ? >>


Partager

L'espace est-il la forme a priori de notre sensibilité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'espace est-il la forme a priori de notre sensibilité ?



Publié le : 12/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'espace est-il la forme a priori de notre sensibilité ?
Zoom

Contre l'empirisme, Kant soutient l'existence de structures a priori qui précèdent et conditionnent notre connaissance du monde.A. L'espace est antérieur à toute perception* Au XVIIIe siècle, Kant retiendra l'idée newtonienne que l'espace est un cadre universel et nécessaire (on ne peut rien se représenter, sinon dans l'espace), mais il verra dans l'espace, non plus la structure des choses elles-mêmes, mais une forme a priori de notre perception. Pour lui, l'espace, comme le temps, est un cadre a priori de notre perception, une condition subjective de notre représentation du monde. Le fait que nous ne puissions nous en abstraire, que nous ne puissions nous représenter quoi que ce soit en dehors de l'espace ne montre-t-il pas qu'il fait partie de nous-mêmes? L'espace a donc bien un caractère de nécessité, puisque je ne peux rien connaître sans lui. Et il est universel, car les constructions a priori de la géométrie sont valables universellement. Le caractère essentiel du cadre spatio-temporel est son idéalité transcendantale. « Idéalité «, puisqu'il n'est qu'une forme subjective de ma perception ; idéalité « transcendantale «, puisqu'il est une condition a priori, universelle et nécessaire, de toute connaissance. L'unité de l'espace, loin d'être abstraite, après coup, de représentations particulières, est une donnée première, antérieure à toute perception, objet d'une pure intuition.


  • A PRIORI

A partir de ce qui est premier. Est a priori ce qui est connu avant et indépendamment de toute expérience et, d'une manière générale, ce qui ne tient pas au contenu particulier de l'expérience. Par exemple, toute connaissance reposant sur de purs principes ou définitions posés par la raison (une déduction logique). La notion d'a priori a été fixée par Kant. Tout ce qui est connu universellement ou nécessairement doit être connu a priori.

Tout ce qui est a priori est formel.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1077 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'espace est-il la forme a priori de notre sensibilité ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit