L'esprit reste-t-il libre quand il se soumet au vrai ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La vérité est-elle soumise au temps ? Toute vérité est-elle démontrable ? >>


Partager

L'esprit reste-t-il libre quand il se soumet au vrai ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'esprit reste-t-il libre quand il se soumet au vrai ?



Publié le : 30/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'esprit reste-t-il libre quand il se soumet au vrai ?
Zoom

Quand on parle de liberté de l’esprit on entend ordinairement une certaine indépendance de l’esprit par rapport aux idées extérieures. Il s’agit pour l’esprit de délibérer et de ne jamais accepter une idée avant de l’avoir interroger. « Discerner le vrai du faux « nous dit Descartes. Une fois que le discernement a eu lieu l’esprit se soumet au vrai. Après avoir interrogé il accepte l’idée vraie.

L’esprit reste-t-il libre quand il se soumet au vrai ? Si tel est le cas, l’esprit ne pourrait être dit libre que dans une perpétuelle interrogation, grâce à un mouvement continu de recherche.

Cette question suppose-t-elle une liberté a priori de l’esprit ? C’est-à-dire la liberté est-elle le principe de l’esprit ? Ou bien au contraire est-ce la liberté qui s’obtient par la soumission au vrai ? Il serait alors le principe de la liberté. Mais un esprit libre peut-il se soumettre à l’idée même de vérité avant de l’avoir interroger ?



En quel sens la vérité, suppose-t-elle une construction libre ? Ne puis-je pas toujours refuser la vérité qui est devant moi ? La question qui se pose alors est celle du devoir. Dois-je garder ma liberté devant la liberté, pour la remettre en question avant de l'accepter par exemple, ou au contraire par scepticisme ? Ne doit-on pas garder sa liberté devant ce que l'on nous donne comme vrai ? Référence utile : "La liberté cartésienne" dans Critiques littéraires-Situations I de Jean-Paul Sartre. Introduction Quand on parle de liberté de l'esprit on entend ordinairement une certaine indépendance de l'esprit par rapport aux idées extérieures. Il s'agit pour l'esprit de délibérer et de ne jamais accepter une idée avant de l'avoir interroger. « Discerner le vrai du faux » nous dit Descartes. Une fois que le discernement a eu lieu l'esprit se soumet au vrai.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'esprit reste-t-il libre quand il se soumet au vrai ? Corrigé de 1718 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'esprit reste-t-il libre quand il se soumet au vrai ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • valere (Hors-ligne), le 04/10/2010 é 04H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    L'esprit reste-t-il libre quand il se soumet au vrai ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit