LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'essence du langage est-elle morale ? L'inégalité entre les hommes est-elle uniquem ... >>


Partager

L'essor des sciences et des arts contribue-t-il au progrès humain ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'essor des sciences et des arts contribue-t-il au progrès humain ?



Publié le : 6/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'essor des sciences et des arts contribue-t-il au progrès humain ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
L'essor des sciences et des arts contribue-t-il au progrès humain ?




Mais les deux une fois montées, celle de Phidias parut seule réussie et Alcamène perdit le concours. Ces déformations destinées à compenser les effets d'optique étaient courantes dans l'architecture, la sculpture et la peinture grecques: ainsi le renflement vers le bas des colonnes des temples qui, si elles avaient été des cylindres réguliers auraient paru s'évider; ainsi les formes elliptiques pour remplacer les formes circulaires et maintenir malgré la distance l'illusion de cercles. La tendance illusionniste de la peinture grecque (dont très peu d'oeuvres nous sont parvenues) était célèbre, comme en témoigne l'anecdote des raisins peints par Zeuxis: ils auraient eu une apparence si naturelle qu'ils auraient trompé les pigeons qui seraient venus les picorer. Platon veut lutter contre cette tendance, de plus en plus relativiste et naturaliste en même temps, de l'art. Opposant sans les nommer dans ce dialogue l'art égyptien et l'art grec, il distingue dans le « Sophiste » (235 d-236 c) deux formes de « l'art imitatif »: d'un côté «l'art de la copie » (eikastikè technè), de l'autre « l'art du simulacre » (phantastikè technè). D'un côté, il s'agit d'un art qui produit une image ressemblante, comparable (eikastos), du modèle, c'est-à-dire «qui reproduit les proportions (longueur, largeur, profondeur) et donne à chaque partie les couleurs appropriées ». De l'autre côté, il s'agit d'un art qui a renoncé « à reproduire les proportions véritables des belles formes ». Il ne reproduit pas « les proportions véritables, mais celles qui paraissent belles ». Il repose sur l'illusion ou sur l'imagination (phantastikos). Alors que l'art grec est soumis à la doxa, c'est-à-dire à l'opinion, qui se contente de l'apparence, relevant ainsi de l'art du simulacre, l'art de la copie respecte l'essence du modèle; il le reproduit tel qu'il est en lui-même, sans se soucier de l'aspect sous lequel il apparaîtra.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5689 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'essor des sciences et des arts contribue-t-il au progrès humain ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit