LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La consommation est-il un leurre ? Ne parle-t-on que pour transmettre des inform ... >>


Partager

L'esthétique peut-elle être une science ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'esthétique peut-elle être une science ?



Publié le : 12/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'esthétique peut-elle être une science ?
Zoom

Pour Burke, nous ignorons nous-mêmes pourquoi la beauté nous cause du plaisir ou de la joie, et pourquoi un homme peut désirer «violemment une femme de faible beauté« (Recherche philosophique sur l'origine de nos idées du sublime et du beau). Le beau: Un sentiment individuel et universel

■ Que le beau doive être jugé, c'est l'exigence de la subjectivité ; qu'il soit universel, celle de l'objectivité. Un jugement qui soit tout à la fois l'expression la plus intime de l'individu, et la plus commune de l'universalité humaine, doit reposer sur la distinction du plaisir esthétique, lié à la beauté, et du plaisir des sens, lié à l'agréable.

■ En ce qui concerne l'agréable en effet, le principe « à chacun son goût « fait loi : tu aimes tel vin que je n'aime pas, ce n'est pas la peine d'essayer de me convaincre. Ce qui est beau, au contraire, doit enlever l'unanimité d'un sentiment pourtant profondément personnel.

■ Un homme qui juge mal d'une oeuvre d'art est un homme qui juge moins de sa beauté que de ses agréments. Parce qu'il se laisse dominer par l'intérêt sensuel, tout à fait personnel, qu'il porte à l'objet représenté par un tableau, son jugement de goût n'est pas pur. C'est la raison pour laquelle l'universalité du jugement de goût est moins un fait qu'un idéal à atteindre. Le beau se suffit à lui-même On ne voit pas comment on pourrait constituer une science à partir de ce qui n'a aucune utilité et n'exige aucun effort de connaissance. Si l'esthétique recense les diverses théories de l'art et du beau, lesquelles varient avec le temps, le beau pour le beau n'a que faire d'être l'objet d'une science.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1642 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'esthétique peut-elle être une science ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • youngbae9090-269859 (Hors-ligne), le 01/11/2016 é 01H14.
  • zabel (Hors-ligne), le 19/10/2011 é 19H15.
  • flocon (Hors-ligne), le 02/10/2011 é 02H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit