NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Défendre ses droits, est-ce la même chose que ... La liberté de chacun s'arrête-t-elle seulemen ... >>


Partager

L'Etat est-il l'ami de tous en même temps que l'ennemi de chacun ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'Etat est-il l'ami de tous en même temps que l'ennemi de chacun ?



Publié le : 28/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'Etat est-il l'ami de tous en même temps que l'ennemi de chacun  ?
Zoom

L' État punit, légifère, réglemente, bref il empêche, parfois violemment, que l'individu se réalise comme il l'entend. L' État n'est pas compréhensif, à la manière dont nous l'attendons d'un ami, mais il punit, emprisonne, juge. Il tend, d'après cette description, davantage du côté de l'ennemi que du côté de l'ami. Dans la plupart de ses postures il se situe au dessus de nous. Ainsi, Nietzsche avait-il raison de voir en lui: « le monstre le plus froid de tous les monstres froids «, car il inspire effroi et crainte, il nous tient tous en respect. De là il peut être légitime de voir dans l'État l'entrave principale à l'accomplissement de l'individu. Celui-ci atome de la société peut même se sentir asservi, dominé par ce que Hobbes se plaisait de qualifier comme le « grand Léviathan, Dieu mortel « (Léviathan) .

Mais, ce qui en l'État nous entrave et nous brime n'est-ce pas plutôt son omniprésence? En effet, lorsque l'État est omniprésent nous perdons, pour ainsi dire, de notre volonté même d'agir. Mais alors, plutôt que de conclure que l'État est l'ennemi de l'individu ne faut-il pas conclure que l'État est notre ami pour autant que nous investissons dans la vie de la cité? Car, l'État a autant à attendre de nous que nous en avons à attendre de l'État.

Nous verrons en premier lieu que l'État est l'ennemi de l'individu en ce qu'il instaure inévitablement un rapport de domination.
Ensuite, que c'est asservissement n'est pas tant le fruit de l'oppression inhérente à l'État mais bien plutôt de notre désintéressement de la chose politique.

Enfin, que l'Etat peut être envisagé comme l'ami de l'individu car c'est dans la coopération, réciproque et mutuelle, que réside à la fois la fin de l'État et la fin de l'individu.

 


 

  1. L'État asservi l'individu

  2. La toute puissance de l'État peut réprimer l'individu et sa capacité d'agir librement que si l'individu n'agit pas lui-même

  3. L'État est ce qui permet à l'individu de ce réaliser et donc de se libérer

 

 

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 6855 mots (soit 10 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'Etat est-il l'ami de tous en même temps que l'ennemi de chacun ?" a obtenu la note de :

8 / 10

Corrigé consulté par :
  • BeatricePrior-277215 (Hors-ligne), le 10/05/2016 é 10H14.
  • Nicolas2801-258912 (Hors-ligne), le 20/04/2015 é 20H18.
  • barbibarde-217228 (Hors-ligne), le 05/02/2014 é 05H17.
  • azerty-218477 (Hors-ligne), le 03/11/2013 é 03H12.
  • laurence33-205084 (Hors-ligne), le 16/04/2013 é 16H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit