LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La croyance religieuse implique-t-elle une dé ... Peut-il être raisonnable de désobéir à la loi ... >>


Partager

L'État est-il l'ennemi de l'individu ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'État est-il l'ennemi de l'individu ?



Publié le : 24/12/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'État est-il l'ennemi de l'individu ?
Zoom

C'est précisément ce que n'admettent pas les théories anarchistes, qui supposent que l'individu existe avant l'État, et que ce dernier n'est dès lors qu'une machine qui l'annule et le fait disparaître sous le poids de devoirs qui lui sont imposés. Si l'on souligne d'abord, comme le fait notamment Max Stirner, l'unicité de l'individu, on le dote simultanément de qualités caractéristiques, l'intervention de l'État ne pouvant ensuite que détruire ces dernières. L'État devient automatiquement l'ennemi de l'individu parce qu'il impose des exigences correspondant à des intérêts collectifs, alors que l'« Unique «, comme le nomme Stirner, ne devrait se soucier que de ses intérêts et désirs singuliers et personnels.Si l'on admet par ailleurs que l'État n'est rien de mieux que le représentant de la classe dominante et de ses intérêts, on aboutit à un constat du même ordre, même s'il n'est pas exactement équivalent. Dans la société moderne, l'individu « bourgeois « ne semble sans doute pas victime de l'État, mais c'est évidemment le « prolétaire « qui souffre le plus immédiatement du fait que l'État correspond aux intérêts de la classe qui l'exploite. Toutefois, on peut noter que l'idéologie bourgeoise est elle-même constitutive de la notion d'individu, en sorte que l'individu bourgeois est trompé dans sa vision des rapports humains. C'est bien ce que montre notamment la critique, rédigée par Marx, de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen : cette Déclaration ne concerne en fait qu'un homme bourgeois, individualiste et séparé du collectif. En conséquence les deux consciences sont fausses, et c'est l'État lui-même qui produit une notion d'individu à laquelle adhère la conscience ouvrière en allant contre ses propres intérêts.Du point de vue marxiste, la disparition de l'État (bourgeois) ne peut donc signifier la sauvegarde de l'individu : celui-ci, avec l'idéologie égoïste qui l'accompagne, doit disparaître en même temps ; la disparition de l'État annonce en fait, dans le déroulement de l'Histoire, l'avènement d'une société communiste, où domineront les intérêts de la communauté.C'est à ce propos qu'on peut s'interroger, avec peut-être encore plus de raison, sur l'accord possible entre État et individu.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5819 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'État est-il l'ennemi de l'individu ?" a obtenu la note de :

9 / 10

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Scarmentado-275950 (Hors-ligne), le 18/04/2016 é 18H09.
  • newen-224377 (Hors-ligne), le 15/10/2014 é 15H14.
  • maathisp-214114 (Hors-ligne), le 02/10/2013 é 02H18.
  • CaroleMBonnaire-2135 (Hors-ligne), le 27/09/2013 é 27H19.
  • apqmwn (Hors-ligne), le 13/05/2012 é 13H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    « On peut considérer une société comme une sorte de gros [...] Eh bien, il me semble que tout mouvement démocratique s'élève contre les réactions du gros animal, et tend à balancer l'association naturelle, disons l'organisme social, par une espèce de contrat antisocial» (Alain, Propos d'un Normand, 1906-1914).

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit