LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'Etat peut-il se confondre avec la société c ... L'Etat légitime est-il un État limité ? >>


Partager

L'État est-il un instrument de domination ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'État est-il un instrument de domination ?



Publié le : 27/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'État est-il un instrument de domination ?
Zoom

L’Etat apparaît au Sumer et en Egypte, vers 6000 avant Jésus-Christ. Les historiens supposent que l’Etat est né pour organiser des grands travaux d’irrigation. Il procurait en échange la sécurité aux agriculteurs. L’Etat avait déjà à cette époque un corps régalien (qui ne produit pas mais vit de la production et l’organise). Ainsi avec l’Etat naît le pouvoir légitimé ; Max Weber dira que « l’Etat a le monopole de la violence légitime « (Le savant et le politique). Ce qui implique que la violence est l’instrument du pouvoir. L’Etat en ce sens est ce pouvoir d’instituer des lois, qui peuvent être arbitraires, à toute la société sous son régime. D’autre part, l’absence d’Etat organisateur peut entraîner de la même manière l’arbitraire de quelques uns, en ce sens que l’Etat du plus fort (physiquement) prendrait place en instituant des droits inégaux. On peut montrer désormais que l’Etat est à craindre quand il ne répond pas au devoir de liberté pour tous, c’est-à-dire quand seuls une minorité s’arroge le droit de diriger un peuple.



On donnera l'exemple de « la nuit des longs couteaux » (30 juin 1934), quand les chefs de la SA (section d'assaut) dont le chef d'état major est Ernst Röhm, sont éliminés par les SS, et ce sous l'ordre du Führer. Hitler devait pourtant beaucoup à la SA. C'est pareil que ces purges de Staline (1930) où on élimine des cadres du PC. L'Etat totalitaire devient une hiérarchie fluctuante, où se créent sans cesse de nouveaux organes, de nouvelles élites dans l'élite. Aussi il génère des catégories d'indésirables qu'il faut encadrer sans troubler la conscience de cet encadrement. Par exemple, on invente une hiérarchie dans les camps de concentration où les pires actes sont commis par les prisonniers eux-mêmes (Kapos, droits communs).   II. Faut-il rejeter l'Etat ?           a. Rejeter l'Etat revient à ne plus avoir d'autorité capable de réguler les masses.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1916 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'État est-il un instrument de domination ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Maryiah-248314 (Hors-ligne), le 16/05/2015 é 16H20.
  • Laurence53532 (Hors-ligne), le 09/05/2010 é 09H12.
  • Guillaume16090 (Hors-ligne), le 23/12/2008 é 23H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit