LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il parfois désobéir aux lois ? La paix peut-elle s'accommoder de l'injustice ... >>


Partager

L'Etat est-il nécessaire aux hommes ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'Etat est-il nécessaire aux hommes ?



Publié le : 9/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'Etat est-il nécessaire aux hommes ?
Zoom

 

Analyse du sujet :

Pour traiter ce sujet, il convient dans un premier temps de bien comprendre ce que désigne ici l’Etat, en commençant par distinguer l’état politique, qui désigne une communauté limitée et organisée, de l’Etat comme corps particulier au sein de l’état chargé d’administrer la société. Ce second sens de l’Etat n’apparaît qu’avec la concentration des pouvoirs et la bureaucratie.

Dans un second temps, il faut préciser le sens de la nécessité qui est en jeu. Pour quelle fin l’Etat est nécessaire aux hommes ?

Il peut s’agir d’une nécessité vitale. L’homme a besoin de l’Etat pour survivre. Il faut néanmoins se demander dans quel contexte historique l’Etat est nécessaire et en quel sens du terme Etat ?

q  Il peut également s’agir d’une nécessité morale. L’homme, en tant qu’être moral, a t-il besoin de l’Etat pour réaliser son essence ? Cela sous-entendrait que l’homme en dehors de l’Etat n’est pas un homme à part entière, que l’essence de l’homme n’est pas donnée, qu’elle est à conquérir.

 

Problématisation :

             La question posée est très complexe, elle interroge l’utilité de l’Etat, et, ce faisant, le rapport entre l’homme naturel et l’homme transformé dans et par l’Etat. A quel point l’Etat transforme t-il la nature humaine ? Quelle est son utilité reconnue ? Que se passerait-il entre les hommes s’il n’y avait pas d’Etat ?

 



b)                 Pour Hobbes, la loi sans la crainte de la sanction échoue à garantir la paix civile qui est le plus grand des biens. Afin de questionner l'utilité de l'Etat, il faut pour Hobbes soustraire de l'état actuel toute forme d'institution politique. C'est de cette opération de soustraction mentale qu'Hobbes déduit l'état de guerre de « chacun contre chacun ». L'état naturel signifie donc chez Hobbes état sans Etat, c'est-à-dire sans force instituée pour veiller au respect des lois. L'Etat est nécessaire à la sécurité des hommes, sécurité sans laquelle nul ne peut jouir en paix de ce qui lui appartient. La sécurité n'est pas réductible à la survie, elle est la sauvegarde de la propriété. c)                  Il n'y a pas chez Hobbes ni transformation ni accomplissement de la nature humaine  par l'Etat. L'homme demeure profondément égoïste, il conserve sa nature.   L'Etat est devenu nécessaire. a)                  Montesquieu va le premier critiquer la conception qu'a Hobbes de l'état de nature.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5476 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'Etat est-il nécessaire aux hommes ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Alize12-278046 (Hors-ligne), le 02/06/2016 é 02H21.
  • clbenet-253973 (Hors-ligne), le 04/02/2015 é 04H16.
  • maxkush-218965 (Hors-ligne), le 04/11/2013 é 04H20.
  • mariemado-214744 (Hors-ligne), le 07/10/2013 é 07H15.
  • Aruna-214101 (Hors-ligne), le 02/10/2013 é 02H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit