NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les hommes ne vivent-ils en société que par i ... Faut-il se battre pour être reconnu par les a ... >>


Partager

L'État est-il nécessaire parce que les hommes manquent de morale ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'État est-il nécessaire parce que les hommes manquent de morale ?



Publié le : 4/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé


C'est bien une telle conception que l'on rencontre chez Hobbes, et elle aboutit en effet à considérer que l'État, en tant que structure qui écrase les désirs ou rancoeurs des individus, est absolument nécessaire à l'établissement de la pure et simple paix civile. Pour Hobbes, l'homme « naturel « n'est animé que de pulsions profondément égoïstes qui génèrent des conflits constants avec les autres. Laisser cet homme obéir à de telles impulsions ne peut le mener qu'à sa propre disparition, puisque le jeu des haines, des jalousies, des vengeances, la concurrence permanente dans la quête des tous les « pouvoirs « possibles, n'en finissent pas de multiplier les conflits. C'est pourquoi une « communauté « doit remettre sa survie entre les mains du pouvoir le plus fort possible, dont le premier effet est d'instaurer une égalité radicale en faisant disparaître la possibilité des revendications individuelles. Mieux vaut alors, pour Hobbes, le pire des tyrans, et le plus injuste, qu'un État accordant à ses sujets le moindre soupçon de liberté : ils en profiteraient pour retomber aussitôt dans l'alternance des guerres privées.La moralisation est ici élémentaire, mais d'une importance capitale puisqu'en son absence, aucune concorde n'est possible : elle consiste simplement à amener les hommes à coexister paisiblement sous l'autorité de l'État.À cette version très pessimiste et favorable aux pouvoirs les plus absolus, Mandeville ajoute, avec sa Fable des abeilles, une variante plus souriante. Admettant, comme Hobbes, que l'homme n'est d'abord animé que de passions mauvaises, il conçoit que ces dernières peuvent cependant produire des résultats positifs si elles sont correctement orientées. i ' appartient alors au pouvoir de décider de cette orientation en mettant en place une bonne organisaton du travail et des échanges : l'égoïsme de chacun sera satisfait dès lors que la production et le commerce pourront se développer, et les pulsions malsaines seront converties en vecteurs de progrès collectif. Autrement dit, c'est la ruche qui civilise les abeilles.


 

Introduction

  • I.  Amoralité première de l'homme
  • II.   Amoralité constante de l'homme
  • III.   La morale de l'État est-elle suffisante ?

Conclusion

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1449 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'État est-il nécessaire parce que les hommes manquent de morale ?" a obtenu la note de :

9 / 10

Corrigé consulté par :
  • Denis33690 (Hors-ligne), le 19/10/2009 é 19H09.
  • Moi20577 (Hors-ligne), le 28/02/2009 é 28H06.
  • Kjnbhg20815 (Hors-ligne), le 16/02/2009 é 16H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit